top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Marc Ravalomanana mise sur le monde rural pour un redressement national: une stratégie gagnante?


Dans le contexte politique tendu et compétitif de Madagascar, Marc Ravalomanana, le leader du parti Tiako i Madagasikara (TIM), n’est pas en reste. Son récent voyage à Talata-Volonondry a mis en lumière sa stratégie de mise en avant du monde rural dans son programme MAP-Plus, avec pour objectif premier de permettre à chaque Malgache de manger à sa faim.


Un focus sur le monde rural

Marc Ravalomanana comprend que Madagascar est, à son essence, une nation agricole. Contrairement à d'autres qui concentrent leur attention sur les enjeux urbains ou internationaux, Ravalomanana voit le potentiel inexploité du monde rural pour contribuer au redressement économique du pays. Selon lui, le paysan malgache est le pilier de la production nationale, et ce sont ces communautés rurales qui devraient être au cœur des initiatives de développement.


MAP-Plus: une vision holistique

Le programme MAP-Plus semble être une version améliorée et mise à jour du programme MAP initial de Ravalomanana. Il s’articule autour d’un ensemble de mesures conçues pour améliorer la vie des ruraux, en commençant par satisfaire des besoins aussi élémentaires que la nourriture. Mais au-delà de cette première étape, Ravalomanana envisage une transformation plus large, où le monde rural serait le moteur du "take-off économique" de Madagascar.


Le poids électoral du monde rural

Il est indéniable que le monde rural est une force significative en termes électoraux. Selon les statistiques, plus de la moitié de la population malgache vit en milieu rural. Dans une course à la magistrature suprême où chaque voix compte, le soutien de ces communautés peut faire pencher la balance. Ravalomanana semble bien comprendre cet aspect et oriente donc sa stratégie en conséquence.


Enjeux et défis

Bien que la vision de Ravalomanana pour le monde rural soit prometteuse, elle n'est pas sans défis. La mise en œuvre réussie de MAP-Plus nécessitera une coordination minutieuse, des investissements considérables et une volonté politique solide. De plus, il doit également convaincre un électorat qui pourrait être sceptique ou fatigué des promesses politiques non tenues.


Marc Ravalomanana, en mettant en avant son programme MAP-Plus et en focalisant sur le monde rural, offre une perspective rafraîchissante dans la politique malgache. Il s’écarte du tumulte autour du dépôt des candidatures pour la Haute Cour Constitutionnelle pour se concentrer sur des problèmes concrets. Dans une course à la présidence qui s'annonce très disputée, cette stratégie pourrait s'avérer être un véritable atout pour Ravalomanana. Mais le succès ultime de cette démarche dépendra de sa capacité à mettre en œuvre ses plans et à gagner la confiance du vaste électorat rural de Madagascar.

12 vues0 commentaire

ความคิดเห็น


bottom of page