top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Marcellin Zafimihary dirige le Conseil supérieur de la magistrature


Le Conseil supérieur de la magistrature entame une nouvelle phase pour le mandat 2024-2026 avec l'arrivée d'une équipe rafraîchie. Au cœur de ce renouveau, Marcellin Zafimihary, un magistrat de premier grade, se prépare à endosser le rôle crucial de secrétaire général. Sa nomination, annoncée après une session récente du Conseil, marque un tournant significatif pour cet organe vital du système judiciaire.


Profil et expérience de Marcellin Zafimihary

Avec une carrière distinguée dans le système judiciaire, y compris un passage remarqué au sein de la Haute cour constitutionnelle, Marcellin Zafimihary apporte une expérience riche et diversifiée. Sa nomination comme secrétaire général est le fruit de compétences éprouvées et reconnues. Son expertise, forgée dans le rôle de procureur et sa connaissance approfondie des rouages du système judiciaire, est une promesse de compétence et d'efficacité dans sa nouvelle fonction.


Responsabilités et défis du nouveau secrétaire général

En tant que secrétaire général du Conseil supérieur de la magistrature, Marcellin Zafimihary assume une responsabilité majeure. Sa tâche englobe la supervision et la coordination des activités du Conseil, y compris la gestion des nominations, des promotions et des sanctions au sein du système judiciaire. Son rôle sera central dans le maintien de l'intégrité et de l'impartialité de la magistrature, des piliers essentiels à l'administration de la justice.


Enjeux et perspectives pour l'évolution de la magistrature

La nomination de Marcellin Zafimihary intervient à un moment crucial. Le système judiciaire, confronté à des défis multiples, exige une gestion équilibrée et transparente. Sous sa direction, le Conseil est attendu pour renforcer l'impartialité et l'efficacité de la justice, répondant ainsi aux attentes croissantes des citoyens et aux standards internationaux en matière de droits de l'homme et de légalité.


Un pas vers la réforme judiciaire

La prise de fonction de Marcellin Zafimihary comme secrétaire général du Conseil supérieur de la magistrature est plus qu'un simple changement administratif; elle représente une étape vers une réforme judiciaire plus profonde. Sa mission sera de veiller à ce que le système judiciaire fonctionne de manière efficace et équitable, en garantissant la justice pour tous les citoyens. Sa capacité à influencer positivement le système judiciaire sera scrutée de près, tant au niveau national qu'international.

bottom of page