top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Marché de PPN : 518 sacs de riz défectueux incinérés à Mahajanga

À Mahajanga, 518 sacs de riz défectueux ont été incinérés pour protéger la santé publique, une mesure ferme prise par le ministère de l’Industrialisation et du Commerce (MIC).



Le 7 juin dernier, la direction interrégionale de l’Industrialisation et du Commerce (DRIC) à Mahajanga a supervisé l'incinération de 518 sacs de riz impropres à la consommation, mettant en avant l'engagement du MIC envers la sécurité des consommateurs.


Une action décisive pour la santé publique

Les produits alimentaires dangereux pour la santé humaine ne doivent en aucun cas circuler sur le marché. C'est dans cette optique que le MIC a pris des mesures drastiques contre le lot de riz défectueux découvert à Mahajanga. Suite à une analyse en laboratoire révélant la dégradation du riz, la décision d'incinération a été prise pour éliminer tout risque pour les consommateurs. Les autorités locales, les dirigeants de la société importatrice et les propriétaires du riz étaient présents lors de cette opération, attestant du sérieux de la démarche.


Les résultats des analyses

Les analyses en laboratoire ont confirmé que le riz était impropre à la consommation humaine, justifiant ainsi les mesures prises par le MIC. Conscient des dangers que ces produits représentent pour la santé publique, le ministère a agi rapidement pour retirer ce riz du marché. Cette proactivité souligne l’importance accordée par le MIC à la protection des consommateurs malgaches contre les produits alimentaires défectueux.


Une surveillance stricte

L’incinération des 518 sacs de riz a été minutieusement supervisée par la DRIC à Mahajanga, assurant que le produit ne puisse plus jamais être récupéré ou commercialisé. Un procès-verbal officiel a été dressé pour attester que le riz a été complètement réduit en cendres et enterré après son incinération. Cette opération s’inscrit dans une série de mesures strictes visant à surveiller la qualité des produits de première nécessité sur le marché.


Engagement du MIC

Le MIC ne se contente pas de détruire les produits défectueux, il veille également à prévenir les spéculations abusives en contrôlant les prix des produits de première nécessité. Cette approche proactive démontre l'engagement du ministère envers la sécurité et le bien-être des consommateurs malgaches. En prenant des mesures immédiates et transparentes contre la mise sur le marché de produits défectueux, le MIC envoie un message clair : la santé publique est sa priorité absolue.


Une démarche proactive et transparente

L’incinération des produits alimentaires défectueux comme ce lot de riz à Mahajanga est une mesure essentielle pour garantir la sécurité des consommateurs. En agissant avec transparence et rapidité, le MIC montre sa détermination à maintenir des normes strictes de qualité sur le marché. Cette action témoigne de la vigilance du ministère et de son engagement constant à protéger les consommateurs contre les risques sanitaires.


L'incinération des 518 sacs de riz défectueux à Mahajanga est un exemple concret de l'engagement du MIC envers la sécurité des consommateurs. En prenant des mesures fermes et transparentes, le ministère réaffirme sa priorité de protéger la santé publique. Cette opération souligne l'importance de la vigilance et de la réactivité dans la gestion des produits de première nécessité, garantissant ainsi un marché plus sûr pour tous.

0 vue0 commentaire

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page