top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Marseille : l'offensive anti-narcotiques se concentre désormais sur les blanchisseurs d'argent

Nouveaux horizons dans la lutte anti-narcotiques à Marseille : le blanchiment d'argent est dans le viseur.


La ville de Marseille change de tactique dans sa lutte contre le narcobanditisme. Au lieu des images traditionnelles de saisies de drogue, l'accent est désormais mis sur la traque des flux financiers générés par le commerce illicite de la drogue. Une approche stratégique qui vise à cerner et à neutraliser les "gros poissons" du blanchiment d'argent issu de ce commerce.


Selon Damien Martinelli, procureur adjoint chargé de la division criminalité organisée à Marseille, cette démarche vise à comprendre et à perturber le circuit de l'argent sale. Les trafiquants, en particulier ceux des points de vente majeurs, peuvent engranger jusqu'à 150 000 euros par mois. Ils cherchent naturellement à réinvestir ou à blanchir cet argent rapidement, d'où la nécessité de se concentrer sur les circuits financiers plutôt que simplement sur le trafic de drogue.


Le marché de la drogue à Marseille est immense. Les chiffres du tribunal judiciaire montrent que près de 19 % des affaires sont liées aux stupéfiants, un chiffre qui est le double de la moyenne nationale. De même, les stupéfiants représentent 36 % des comparutions immédiates et 44 % des défèrements pour comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.


Récemment, une opération majeure impliquant 156 fonctionnaires de police a abouti à la mise en détention de sept des huit hommes accusés de blanchiment d'argent, dont certains étaient issus de la vente de drogues. Parmi les personnes interpellées figuraient un courtier en crédit-bail en activité depuis plus de trois décennies, ainsi que des chefs d'entreprise du secteur de la construction, tous basés à Aix-en-Provence et propriétaires de luxueuses villas.


Les investigations, dirigées par un juge d'instruction spécialisé en matière économique et financière, ont révélé des circuits financiers complexes, impliquant des transactions en espèces et l'utilisation de fausses factures pour dissimuler l'origine des fonds.

21 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page