top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Meurtre de l'ambassadeur d'Italie en RDC : des réquisitions lourdes contre les accusés.

Le procès du meurtre de l'ambassadeur d'Italie en RDC a abouti à une lourde demande de peine de mort pour les six accusés, jugés devant un tribunal militaire de Kinshasa pour le triple meurtre.


Le procès du meurtre de l'ambassadeur d'Italie en RDC a vu le procureur requérir la peine de mort contre les six accusés devant un tribunal militaire de garnison à Kinshasa. Les victimes, Luca Attanasio, Vittorio Iacovacci et Mustapha Milambo, auraient été kidnappées puis se sont exécutées par balles après avoir été prises dans une embuscade près du parc national des Virunga. Les accusés sont également accusés détenus d'association de malfaiteurs, de criminels d'armes et de munitions de guerre. Les avocats commis d'office pour les prévenus ont tenté de disqualifier les preuves de l'accusation, à savoir des vidéos d'interrogatoires démontrant leurs aveux en janvier 2022. Les plaidoiries de la défense auront lieu ce week-end du 11-12 mars .


Le père de l'ambassadeur s'est également constitué partie civile et a exigé 60 millions d'euros de dommages en plus des condamnations. Bien que la peine de mort ne soit pas appliquée en RDC, elle a été requise par le procureur et sera commuée en réclusion à perpétuité. Les réquisitions ont été prononcées après 18 audiences au cours auxquelles le procureur a soutenu la version des autorités. Les accusés ont été jugés pour « meurtre, association de malfaiteurs, illégal d'armes et munitions de guerre ». La défense des accusés présentera sa plaidoirie ce week-end après avoir tenté sans succès de discréditer les preuves de l'accusation.

Comments


bottom of page