top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Michael Schumacher : le pilote de Formule 1 le plus riche au monde


Michael Schumacher, de nationalité allemande, est incontestablement l'un des plus grands pilotes de Formule 1 de tous les temps. Avec sept championnats du monde de Formule 1 et 91 victoires en Grand Prix à son actif, il peut se targuer d'une carrière exceptionnelle. Malgré les rumeurs concernant la possible faillite de Michael Schumacher en raison des coûts élevés de ses soins médicaux après son accident de ski, ces allégations infondées se sont révélées fausses. Bien que sa fortune ait légèrement diminué ces dernières années, il demeure l'un des dix athlètes les plus riches au monde.


Une carrière exceptionnelle

Au cours des dernières années de sa carrière en tant que pilote, Schumacher percevait un salaire se chiffrant en dizaines de millions de dollars. De plus, ses contrats de sponsoring multiples ont contribué à sa richesse sans précédent dans le monde de la Formule 1. On estime que la fortune de Michael Schumacher dépasse les 700 millions de dollars.


Les origines modestes de "Schumi"

Michael Schumacher, surnommé "Schumi," est né le 3 janvier 1969 à Hürth-Hermülheim, en Allemagne de l'Ouest (aujourd'hui l'Allemagne). Il est issu d'une famille modeste de la petite bourgeoisie, son père étant maçon. Dès l'âge de quatre ans, Schumacher a montré son intérêt pour la mécanique en adaptant le moteur d'une vieille tondeuse à gazon à son kart à pédales. Il passait ainsi son temps à faire des courses autour de sa maison. Pour des raisons de sécurité, son père a décidé de l'emmener régulièrement sur la piste de karting de Kerpen, où il travaillait comme gardien. Michael Schumacher est ainsi devenu le plus jeune membre du club de karting de Kerpen-Horrem, tout en continuant à s'adonner à d'autres sports tels que le football, le tennis et l'escalade.


La carrière en Formule 1

Après avoir acquis de l'expérience en karting et avoir progressé à travers différentes catégories de monoplaces, ainsi qu'en participant au championnat du monde des voitures de sport, Michael Schumacher a fait ses débuts en Formule 1 en 1991. Il a été appelé en remplacement de Bertrand Gachot à l'équipe Jordan, juste avant le Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps. À la suite de cette course, il a été recruté par l'équipe Benetton Formula, avec laquelle il a remporté ses deux premiers championnats du monde de Formule 1 en 1994 et 1995. En 1996, il rejoint la Scuderia Ferrari et joue un rôle clé dans la relance de l'équipe après une longue période de sous-performance. Schumacher a remporté cinq championnats du monde des pilotes consécutifs (de 2000 à 2004) et a contribué directement à six championnats du monde des constructeurs avec Ferrari, ce qui lui a valu le surnom de "Baron Rouge." À partir de 1997, son frère cadet, Ralf, de six ans son cadet, est devenu son concurrent sur la piste, bien que les deux frères n'aient jamais couru pour la même équipe. Ils représentent le cas unique en Formule 1 de deux frères ayant tous deux remporté des Grands Prix.


Une retraite et des retours

Schumacher a pris sa retraite pour la première fois à la fin de la saison 2006. Son dernier Grand Prix, au Brésil le 22 octobre 2006, malgré sa défaite au championnat du monde face à Fernando Alonso, a été marqué par une remontée spectaculaire de la dernière à la quatrième place, avec une douzaine de dépassements. Cette performance a montré qu'il quittait le sport au sommet de ses capacités. De 2007 à 2009, il a continué à travailler avec la Scuderia Ferrari en tant que consultant et est parfois remonté au volant lors d'essais privés. Après un retour avorté en août 2009 à la suite d'un accident de moto et de douleurs au cou, Schumacher est revenu à plein temps en Formule 1 en 2010 avec l'équipe Mercedes. Il a participé à trois saisons sans remporter de nouvelles victoires. Le 4 octobre 2012, il a officiellement annoncé sa retraite de la Formule 1 à l'âge de 43 ans.

49 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page