top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Miss France 2024 : lente évolution de la diversité


L'édition 2024 de Miss France semble peu marquée par une évolution significative dans les critères de sélection, malgré des ajustements théoriques. Les trente candidates en lice, présentées sous forme de photos en plan italien, laissent transparaître une impression d'uniformité qui persiste, bien que des changements aient été apportés aux critères de participation.


Cette édition est la deuxième à présenter des critères de sélection plus flexibles, autorisant notamment des candidates plus âgées, mariées, avec des enfants et même des tatouages visibles. Cependant, en pratique, peu de changements sont observables : l'âge moyen des candidates reste proche de 22 ans, avec la majorité des participantes ayant moins de 25 ans, et la plus âgée n'a que 28 ans. Aucun signe distinctif notable comme des tatouages visibles n'est clairement apparent, et aucune des candidates régionales n'est mère de famille, à l'exception d'une candidate qui arbore des cheveux courts, une première selon Alexia Laroche-Joubert, présidente de la société Miss France de 2021 à 2023.


Cependant, un critère demeure immuable selon elle : la taille minimale de 1,70 m, justifiée par des contraintes techniques pour l'émission en direct. Cette contrainte limiterait la création de tenues adaptables à différentes tailles de candidates.


Un débat persistent sur la représentativité

Le débat sur le manque de diversité et de représentativité au sein du concours Miss France est récurrent et fait écho depuis plusieurs années. Malgré des ajustements mineurs, des critiques subsistent. En octobre 2021, l'association Osez le féminisme! a intenté une action en justice devant les prud'hommes pour dénoncer un processus de recrutement discriminatoire et illégal, sans obtenir gain de cause.


Bien que des changements aient été apportés aux critères de sélection, l'édition 2024 de Miss France semble témoigner d'une évolution timide et peu marquée en matière de diversité et de représentation. Les critiques persistent quant à l'uniformité et au manque de prise en compte de la diversité réelle des femmes dans ce concours de beauté emblématique.

bottom of page