top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Mouvements stratégiques au sénat : Andrianandrasana rejoint la haute cour de justice


La deuxième session ordinaire de 2023 du Sénat a été le théâtre de décisions cruciales et de réalignements stratégiques. Tenue du 24 octobre au 12 décembre, la session a vu les sénateurs, guidés par le président du Sénat, Richard Ravalomanana, adopter un nouvel ordre du jour et procéder à des élections internes impactantes, signe de l’évolution dynamique du paysage politique.

Adoption de l'ordre du jour : priorités pour une session cruciale Les sénateurs ont réaffirmé leur engagement envers la gouvernance proactive en adoptant une proposition d'ordre du jour avant-hier. Ce développement prévoit des délibérations structurées pendant la session, assurant que des questions urgentes de la nation soient abordées efficacement.

Élection influente à la haute cour de justice Un événement marquant de la session a été l'élection d'Hajaniaina Tahina Andrianandrasana comme représentant du Sénat à la Haute Cour de Justice (HCJ), soulignant la confiance placée en lui par ses pairs. Alidy Bin Soufou, désigné comme suppléant, renforce le panel de représentation, assurant une liaison robuste entre le Sénat et la HCJ.

Changement à la commission sociale : un nouveau leadership émerge Dans un tournant surprenant, Richard Barjohn Ramanambitana a été choisi pour prendre les rênes de la commission sociale, culturelle et communication, succédant à Michel Rakotondrainibe, précédemment élu sous les couleurs du MMM. Le changement, résultant d'un vote de défiance parmi ses collègues, signale un appel à une direction renouvelée et peut-être un changement dans les orientations politiques de la commission.

La destitution : réalignement des alliances politiques Le détrônement de Rakotondrainibe de son poste illustre les réalités changeantes et parfois impitoyables de la politique. Cette action, loin d'être anodine, reflète un réalignement possible des forces et des alliances au sein du Sénat, indiquant des jours potentiellement tumultueux à venir pour la chambre législative.

Séances plénières : la transparence en action Ces élections clés, réalisées en séances plénières, ont non seulement assuré une légitimité processuelle mais ont également souligné l'engagement du Sénat envers la transparence. Sous la supervision de Ravalomanana, ces séances ont facilité des décisions démocratiques, reflétant la volonté collective des représentants élus.

Vers une nouvelle phase de gouvernance Les événements récents au Sénat symbolisent une phase de transformation. Avec l'introduction d'Andrianandrasana dans la HCJ et les changements au sein de la commission, une nouvelle ère de responsabilité législative et judiciaire pourrait être à l'horizon. Ces mouvements, bien que significatifs individuellement, constituent collectivement des étapes vers une gouvernance plus réactive et responsable, avec des implications profondes pour l'avenir politique et social de la nation.


3 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page