top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Nadal s’incline au premier tour à Roland-Garros

Rafael Nadal s’incline au premier tour à Roland-Garros pour la première fois de sa carrière. Découvrez les détails de cette défaite historique et les émouvants adieux du roi de la terre battue.



Rafael Nadal a été battu dès son entrée en lice à Roland-Garros, lundi, par l’Allemand Alexander Zverev (3-6, 6-7, 3-6). Pour la première fois de sa carrière, le quatorze fois champion de Roland-Garros a quitté le court Philippe-Chatrier sans prononcer le mot « adieu ».


Une ambiance de fin de règne

Lundi 27 mai 2024, au moment de quitter le court Philippe-Chatrier, Rafael Nadal a laissé planer le doute sur son avenir à Roland-Garros. « Je ne sais pas si c’est la dernière fois que je me retrouve ici devant vous. Il y a de grandes chances pour que je ne revienne pas jouer ce tournoi, mais je ne peux pas non plus l’affirmer à 100 % », a-t-il déclaré aux 15 000 spectateurs de Roland-Garros, scandant « Ra-fa ! ».


Une défaite historique

Nadal, battu dès le premier tour sur sa terre battue parisienne, a perdu face à Alexander Zverev, quatrième mondial. Ces derniers jours, Nadal avait insisté sur le fait qu’il ne voulait ni fleurs ni couronne si ce match devait être son dernier. La directrice du tournoi, Amélie Mauresmo, a dû annuler la cérémonie prévue et garder au vestiaire le trophée d’« honneur ».


Un discours émouvant

Le roi de la terre battue a livré un discours émouvant sur un Central couvert, sous un ciel tourmenté de Paris : « Enfant, je n’aurais jamais pu imaginer être ici à 37 ans, avec tous les succès que j’y ai connus. Les sensations que j’ai eues sur ce court durant toute ma carrière sont des souvenirs inoubliables, merci du plus profond de mon cœur. C’est difficile de trouver les mots, mais sentir l’amour du public, comme ce fut le cas cette année dans ce tournoi que j’aime le plus au monde, signifie beaucoup pour moi. »


Un moment de gratitude

À peine entré sur le terrain, l’ancien numéro un mondial a reçu une standing ovation d’un public ému lors des présentations. Le speaker, Marc Maury, a rappelé les quatorze titres de Nadal, soulignant son hégémonie entre 2005 et 2022, surpassant les six titres du Suédois Björn Borg.


La défaite de Rafael Nadal au premier tour de Roland-Garros marque la fin d’une ère pour le roi de la terre battue. Son discours et l’amour du public témoignent de l’impact durable de sa carrière. Le doute persiste quant à son avenir, mais son héritage à Roland-Garros reste indéniable.

1 vue0 commentaire

Comentarios


bottom of page