top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

New Delhi écrasée par une canicule sévère : « Je n’ai pas assez d’argent pour me payer une climatisation, il fait 40 °C chez moi »

La capitale indienne, New Delhi, est actuellement placée en alerte rouge alors qu'une vague de chaleur sévère s'abat sur la ville et le nord du pays. Les températures diurnes oscillent entre 45 °C et 47 °C, transformant la vie quotidienne en un véritable défi pour les habitants, particulièrement les plus pauvres qui vivent dans des conditions précaires.



Le lundi 20 mai, le mercure a atteint un maximum de 47,8 °C à Najafgarh, dans la banlieue de New Delhi, marquant la température la plus élevée enregistrée dans le pays cette année. Face à cette chaleur écrasante, le service météorologique indien a émis une alerte rouge pour la mégapole et pour certaines parties du Rajasthan, du Pendjab, de l’Haryana et de l’ouest de l’Uttar Pradesh.


Des vies bouleversées

Les conséquences de cette canicule sont dramatiques pour les habitants de New Delhi. Les parcs, habituellement prisés pour les promenades et les moments de détente, sont désormais désertés. Seuls les chiens errants, cherchant désespérément un peu de fraîcheur, creusent des trous dans la terre. Dans les rues à moitié vides, les passants tentent de se protéger de la chaleur en se couvrant la tête et le visage avec des foulards ou en se mettant à l’ombre de parapluies. Aux heures les plus chaudes, le goudron des routes fond, rendant la circulation difficile.


La détresse des plus démunis

Pour les plus pauvres, cette vague de chaleur est particulièrement cruelle. Vivant dans des logements précaires, ils ne disposent pas de climatisation pour se protéger des températures extrêmes. « Je n’ai pas assez d’argent pour me payer une climatisation, il fait 40 °C chez moi », confie Ramesh, un habitant de New Delhi. La chaleur ne laisse quasiment pas de répit, même la nuit, lorsque le thermomètre ne descend pas en dessous de 32 °C. Les réservoirs d'eau placés sur les toits des immeubles, exposés toute la journée au soleil, ne fournissent qu'une eau brûlante.


Mesures d'urgence

En réponse à cette situation critique, les autorités ont pris des mesures d'urgence. Les écoles ont été fermées de manière anticipée pour les vacances d'été afin de protéger les enfants. Cependant, les chantiers de construction continuent, exposant les travailleurs à des conditions de travail extrêmement dangereuses.


Une atmosphère suffocante

L'atmosphère de New Delhi est comparable à celle d'une gigantesque soufflerie d'air chaud, sec et poussiéreux. La canicule transforme chaque activité quotidienne en une épreuve. Les hôpitaux voient affluer des patients souffrant de coups de chaleur, de déshydratation et d'autres affections liées à la chaleur.


Le changement climatique en cause

Cette vague de chaleur intense est un exemple concret des effets du changement climatique. Les températures extrêmes deviennent de plus en plus fréquentes et intenses en Inde, mettant en danger la santé publique et l'environnement. Les scientifiques avertissent que sans une action urgente pour lutter contre le réchauffement climatique, ces épisodes de canicule deviendront la norme.


Les solutions possibles

Pour faire face à ces défis, il est crucial de mettre en place des solutions durables. Les gouvernements doivent investir dans des infrastructures résistantes à la chaleur, comme les espaces verts urbains et les bâtiments climatisés accessibles à tous. Des campagnes de sensibilisation sur les moyens de se protéger de la chaleur peuvent également aider à réduire les risques pour la santé.


Solidarité et résilience

En dépit des difficultés, les habitants de New Delhi montrent une grande résilience. La solidarité entre voisins et la communauté joue un rôle vital pour aider les plus vulnérables à faire face à la canicule. Les ONG et les groupes communautaires distribuent de l'eau et des ventilateurs, et organisent des refuges climatisés pour ceux qui n'ont pas les moyens de se protéger.


La vague de chaleur qui frappe actuellement New Delhi est un rappel brutal des défis que pose le changement climatique. Les habitants, en particulier les plus pauvres, sont en première ligne de cette crise. Des actions immédiates et à long terme sont nécessaires pour protéger la population et s'adapter à un climat en mutation. La solidarité et l'innovation seront essentielles pour surmonter cette épreuve et construire un avenir plus résilient.

10 vues0 commentaire

Komentar


bottom of page