top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Nombre record d'enfants migrants signalés au Panama, selon l'Unicef

L'Unicef a signalé que le nombre d'enfants migrant à travers la jungle dangereuse de Darien à la frontière entre le Panama et la Colombie a augmenté de sept fois en janvier et février 2023 par rapport à la même période en 2022.


Selon l'Unicef, entre janvier et février 2023, environ 9 700 mineurs ont traversé la dangereuse jungle de Darien entre le Panama et la Colombie, soit sept fois plus que l'année dernière à la même période. Laurent Duviller, conseiller de l'Unicef, a attribué cette augmentation aux inégalités et au chômage exacerbés par la pandémie, ainsi qu'à la déscolarisation. Il a également signalé que 200 enfants ont traversé seuls la jungle, un chiffre cinq fois supérieur à celui de l'année dernière, ce qui est préoccupant car les enfants non accompagnés risquent de tomber dans des réseaux de trafic et de criminalité.


La jungle de Darien est devenue un couloir de migration irrégulière entre l'Amérique du Sud et les États-Unis via l'Amérique centrale, mais elle est dangereuse en raison de l'absence de réseau routier, des gangs criminels et de la présence de moustiques et de serpents. Environ 50 000 personnes, dont une sur cinq était mineure, ont traversé la jungle de Panama en janvier et février 2023. La majorité de ces migrants proviennent d'Haïti, du Venezuela et d'Équateur. Les enfants migrants sont particulièrement vulnérables aux formes de violence, d'exploitation, de travail des enfants et d'abus, car ils ne bénéficient d'aucune supervision. L'Unicef exhorte les autorités à fournir une assistance et une protection adéquates aux enfants migrants traversant cette région dangereuse.

6 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page