top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Nouveau procès d'Ousmane Sonko : Tensions et incertitudes

Est-ce que l'opposant sénégalais Ousmane Sonko sera jugé par contumace lors de son prochain procès ?

Des affrontements ont éclaté lundi à Ziguinchor, dans le sud du Sénégal, ainsi que dans plusieurs quartiers de Dakar, à la veille du nouveau procès annoncé d'Ousmane Sonko. L'opposant est censé comparaître ce mardi à Dakar face à Adji Sarr, une ancienne employée d'un salon de massage, qui l'accuse de viols répétés et de menaces de mort depuis plus de deux ans. Le chef du parti Pastef, également candidat à l'élection présidentielle prévue en février 2024, a toujours dénoncé ces accusations comme étant un "complot politique". Il avait déjà affirmé qu'il ne collaborerait plus avec la justice. À Ziguinchor, ville dont il est maire, les partisans d'Ousmane Sonko ont montré leur détermination à défendre leur leader.


Malheureusement, un policier a été tué lors d'affrontements avec les forces de l'ordre près du domicile de l'opposant. Par conséquent, Ousmane Sonko ne s'est pas présenté au greffe de la chambre criminelle de Dakar ce lundi, conformément au code de procédure pénale.

La question demeure : se rendra-t-il au tribunal ? Ses proches et sa défense sont restés évasifs lundi. Me Said Larifou, l'un de ses avocats, a tenu une conférence de presse depuis Paris, déclarant : "Il n'a pas reçu de convocation. Lorsqu'il recevra une convocation, monsieur Sonko s'y rendra - à condition que toutes les conditions de sécurité lui soient garanties." La situation reste tendue et incertaine alors que le procès d'Ousmane Sonko se profile à l'horizon, suscitant des inquiétudes quant aux possibles répercussions sur la stabilité politique du pays.

5 vues0 commentaire

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page