top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Nouveaux bombardements russes sur les infrastructures essentielles de Kharkiv



La ville de Kharkiv, deuxième plus grande ville d'Ukraine, a été la cible de « au moins dix frappes » de l'armée russe, selon les déclarations du gouverneur local, Oleh Synehoubov, rapportées jeudi matin sur le réseau social Telegram. Ces attaques ont visé des « infrastructures essentielles » dans le nord-est de l'Ukraine, sans faire de victimes jusqu'à présent.


Des attaques par missiles russes

Le maire de Kharkiv, Ihor Terekhov, a confirmé sur Telegram que ces frappes ont été menées au moyen de missiles. Ces attaques ont visé la deuxième ville la plus peuplée d'Ukraine, provoquant des préoccupations quant à d'éventuelles perturbations dans l'approvisionnement en énergie. Terekhov a également annoncé la fermeture temporaire du métro de la ville en raison de ces attaques.


État d'alerte aérienne

La situation sécuritaire s'est rapidement détériorée dans toute l'Ukraine, avec tout le territoire en état d'alerte aérienne. Des explosions ont également été signalées dans la région de Zaporijia, ajoutant à l'anxiété générale concernant les attaques continues contre les infrastructures vitales du pays.


Coupures d'électricité et pertes humaines

La Russie a intensifié ses bombardements sur les infrastructures énergétiques de l'Ukraine au cours des dernières semaines, notamment autour de Kharkiv, entraînant d'importantes coupures d'électricité. Les attaques de mercredi ont coûté la vie à sept personnes dans les régions de Kharkiv et d'Odessa, lors d'attaques nocturnes contre des sites énergétiques qui ont également causé des pannes de courant dans ces régions.


La situation reste tendue dans la région, avec une escalade des hostilités et des craintes croissantes pour la sécurité des civils.


0 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page