top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Opération cruciale de pompage pour éviter une marée noire au large du Yémen en guerre

Les Nations Unies ont entamé une opération délicate visant à transférer un million de barils de pétrole d'un pétrolier délabré, le FSO Safer, au large des côtes yéménites, afin d'éviter une catastrophe environnementale redoutée depuis près de deux ans. Cette marée noire pourrait avoir des conséquences dévastatrices sur l'écosystème marin et l'économie de la région.


Les Nations Unies ont lancé une opération capitale pour désamorcer ce qui est considéré comme la plus grande bombe à retardement environnementale au monde. Les opérations de pompage ont commencé pour transférer un million de barils de pétrole du délabré FSO Safer vers un navire de remplacement au large des côtes du Yémen en guerre. Ce pétrolier de 47 ans, amarré près du port de Hodeida, représente une menace majeure pour l'environnement depuis que sa maintenance a été interrompue en 2015 avec le déclenchement de la guerre civile yéménite.

Cette opération complexe, qui a pris près de deux ans de préparation, vise à éviter une potentielle marée noire dévastatrice pour la faune, la flore et l'économie de la région. Les autorités ont réuni un financement de 141 millions de dollars pour cette mission, qui a nécessité une collaboration sans précédent entre les parties en conflit pour garantir la sécurité de l'opération. La possibilité de revendre le pétrole évacué est à l'étude, avec l'idée de reverser les fonds récoltés aux Yéménites les plus vulnérables.


Le FSO Safer étant situé à proximité du détroit de Bab al-Mandeb, sa détérioration mettrait en péril le trafic maritime international, affectant le canal de Suez et l'accès à la Méditerranée. Les autorités espèrent que cette initiative préventive évitera une catastrophe environnementale majeure qui coûterait environ 20 milliards de dollars pour le nettoyage des dégâts. Alors que la guerre civile se poursuit au Yémen, cette opération témoigne de l'importance du travail collectif et de la volonté de préserver l'environnement et la sécurité des populations dans cette région déchirée par le conflit.

4 vues0 commentaire

Commenti

Valutazione 0 stelle su 5.
Non ci sono ancora valutazioni

Aggiungi una valutazione
bottom of page