top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Opposition ferme de les républicains au projet de loi sur l'immigration à l'assemblée nationale


Eric Ciotti, président des Républicains (LR), a annoncé lors d'une conférence de presse au siège parisien de son parti que Les Républicains ne voteront pas en faveur du projet de loi sur l'immigration tel qu'il a été amendé et adopté par la commission des lois de l'Assemblée nationale. À seulement cinq jours de son examen dans l'hémicycle, Ciotti a qualifié le texte de "texte au rabais", manquant d'ambition et incapable de résoudre les problèmes fondamentaux.


Refus d'être complices d'un "échec annoncé" Le député des Alpes-Maritimes a clairement indiqué que Les Républicains ne souhaitent pas être associés à ce qu'ils perçoivent comme un échec. Ils rejettent en bloc cette version du projet de loi qu'ils estiment ne pas répondre efficacement aux enjeux liés à l'immigration. Ciotti a souligné leur refus de cautionner un texte jugé insuffisant et peu efficient dans sa forme actuelle.

Préférence pour la version du Sénat Ciotti a salué la version précédente du projet de loi telle qu'adoptée par le Sénat mi-novembre, marquant ainsi une préférence pour cette mouture par rapport aux modifications apportées par la commission des lois à l'Assemblée nationale. Cette nouvelle version du texte, qui sera soumise au vote le 11 décembre à l'Assemblée, semble être rejetée d'emblée par Les Républicains.

Positionnement fort et opposition construite L'annonce de Ciotti reflète une opposition ferme et déterminée de son parti vis-à-vis du projet de loi sur l'immigration actuellement débattu. Cette prise de position claire à quelques jours du vote au Parlement souligne une divergence majeure entre Les Républicains et le contenu du texte élaboré par la commission des lois de l'Assemblée nationale.


bottom of page