top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Oroya au Pérou : Un passé pollué, un avenir incertain

Des inquiétudes sont soulevées quant à la pollution métallurgique causée par la fonderie de la Oroya au Pérou.

Au cœur de l'Altiplano, la région la plus élevée et habitée après le plateau tibétain, se trouve la ville d'Oroya, perchée à 3 750 mètres d'altitude au Pérou. Jadis considérée comme la capitale de la métallurgie en Amérique du Sud, elle était également l'un des endroits les plus pollués de la planète. Aujourd'hui, Oroya aspire à raviver son glorieux passé industriel qui est en suspens depuis 2009, mais pas au détriment de la santé de ses habitants. Les journalistes Juliette Chaignon et Guillaume Gosalbes nous livrent un reportage percutant sur cette situation préoccupante.


Durant des décennies, les activités métallurgiques effrénées ont engendré une pollution alarmante, mettant en danger la santé des habitants d'Oroya. Les émissions toxiques issues des fumées industrielles ont contaminé l'air et l'eau, laissant une empreinte écologique désastreuse dans la région. Les effets néfastes de cette pollution ont été dévastateurs, avec des taux élevés de maladies respiratoires, de troubles neurologiques et de cancers parmi la population locale.


Aujourd'hui, alors que la ville aspire à revigorer son économie en relançant ses activités industrielles, les autorités locales et les habitants expriment des préoccupations quant à l'impact sur la santé publique. Ils exigent des mesures strictes de contrôle des émissions et de protection de l'environnement pour éviter de reproduire les erreurs du passé. La santé des habitants d'Oroya ne doit plus être sacrifiée au nom du progrès industriel. Des mesures concrètes doivent être prises pour garantir un avenir durable où l'activité industrielle coexiste harmonieusement avec la santé et le bien-être de la population locale.

8 vues0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page