top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Ota : voyage à travers l'histoire et la géographie d'une commune corse



Ota est une commune française située dans la circonscription départementale de la Corse-du-Sud et le territoire de la collectivité de Corse. Elle appartient à l'ancienne Piève de Sevinfuori, dans les Deux-Sevi. Géographiquement, elle se trouve sur le littoral du Vicolais, dans le parc naturel régional de Corse, et est l'une des neuf communes du canton des Deux-Sevi, anciennement dans l'ancienne Piève de Sia, devenue plus tard Siasalogna puis Sevinfuori.


Ota est caractérisée par un relief montagneux et une géologie dominée par des roches granitiques. Elle est traversée par la rivière de Porto, qui prend sa source à 1 600 mètres d'altitude sur la commune de Cristinacce et se jette dans le golfe de Porto après avoir traversé les gorges de Spelunca. La commune est également bordée par une côte déchiquetée, formée de rochers de granit rose, avec notamment la marine de Porto et la plage de Porto.


Sur le plan climatique, la région bénéficie d'un climat méditerranéen, avec des températures douces, une sécheresse estivale importante et des précipitations modérées sur la côte, mais plus abondantes en altitude. La végétation est principalement constituée de maquis méditerranéen, avec des espèces telles que les oliviers, les arbousiers, les chênes verts et les pins maritimes.


Historiquement, Ota a été le théâtre de nombreux événements, notamment pendant les guerres des Cinarchesi au Moyen Âge, où elle était un lieu de résistance contre la domination génoise. Elle a également été le site de la construction du castellu di Rocche di Sia au XVe siècle, une forteresse qui a joué un rôle stratégique dans l'histoire de la région.


Sur le plan politique et administratif, la commune est dirigée par un maire, actuellement Pierre Paul De Pianelli, membre de l'UMP-LR. En 2017, le budget de la commune était principalement constitué de produits de fonctionnement et de ressources d'investissement, avec un niveau d'endettement de 774 000 €.


En termes de démographie, l'évolution de la population de la commune est connue à travers les recensements de la population effectués depuis 1800, avec une médiane du revenu disponible par unité de consommation de 19 739 € en 2016.

8 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page