top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Pénurie d'eau à Alasora : un cri de détresse de la mairie


La commune rurale d'Alasora, située à quelques kilomètres du centre-ville de la capitale, traverse une période difficile marquée par des coupures incessantes d'eau. Les habitants des zones en altitude de cette commune font face à des problèmes persistants d'approvisionnement en eau. La situation est telle que le coût d'un bidon de 20 litres d'eau a explosé pour atteindre environ 1 500 Ar, comparé au prix habituel de 50 Ar aux points d'eau kolorano.


Une situation alarmante

Le cri d'alarme a été lancé par la page officielle de la commune d'Alasora sur Facebook sous le slogan "Alasora kere Rano – Mijaly ny Vahoaka" (Alasora réclame de l'eau - Le peuple souffre). Dans ce post, la commune dénonce ces mois de souffrance causés par les interruptions constantes de l'approvisionnement en eau. Les habitants vivent dans l'incertitude, ne sachant pas quand ils auront accès à l'eau. Cette situation a eu un impact majeur sur leur quotidien et leur budget.


La réaction du maire

Le maire d'Alasora, dans une lettre adressée aux autorités compétentes, exprime sa frustration face à cette situation insupportable. Il déclare que les citoyens se tournent vers lui en quête d'une solution, car ils considèrent l'accès à l'eau comme un droit fondamental. Cependant, il se sent impuissant et est contraint de transmettre leurs doléances aux responsables de la Jirama, la compagnie nationale d'eau et d'électricité. Pourtant, les solutions temporaires, telles que l'approvisionnement en eau par des citernes, ne semblent pas apporter de soulagement significatif.


Alasora : symbole d'un problème national

Le cas d'Alasora n'est malheureusement pas unique en son genre. De nombreuses régions de la capitale et des villes de Madagascar sont confrontées aux mêmes problèmes d'approvisionnement en eau et en électricité. La Jirama, en tant que fournisseur de ces services essentiels, n'a pas réussi à tenir ses engagements envers ses abonnés. Cette situation précaire menace de devenir une source de tension sociale croissante, avec des citoyens de plus en plus exaspérés par l'incapacité des autorités à résoudre ce problème fondamental.


La Mairie d'Alasora tire la sonnette d'alarme concernant la pénurie d'eau qui sévit dans la commune depuis des mois. Les habitants subissent les conséquences de ces interruptions constantes d'approvisionnement en eau, ce qui a un impact significatif sur leur vie quotidienne et leur budget. Le maire, bien que conscient de l'importance de résoudre ce problème, se trouve limité dans ses actions et dépend des autorités responsables pour apporter une solution durable. Cette situation n'est pas propre à Alasora et reflète un problème national d'approvisionnement en eau et en électricité. Il est impératif que des mesures concrètes soient prises pour répondre aux besoins essentiels de la population et éviter une escalade des tensions sociales.

bottom of page