top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Papier vs numérique: le tribunal d'Antananarivo en faveur des tickets de marché traditionnels



Dans une démarche de transparence, les responsables de la Commune Urbaine d'Antananarivo (CUA) ont affirmé leur position quant à la continuation de l'utilisation des tickets de marché papier, suite à un litige juridique soulevé par des membres du conseil municipal.


Contexte d'une décision controversée

La polémique a débuté lorsque le Président de la Délégation Spéciale (PDS) a émis une note ordonnant le retour aux tickets de marché papier, abandonnant ainsi les tickets numériques précédemment utilisés. Cette décision a été rapidement contestée par les conseillers municipaux Lalatiana Ravololomanana et Balita Ambinintsoa Samoela, qui ont déposé une plainte et obtenu un sursis d’exécution par le Conseil d’État.


Interprétation des textes législatifs

En réponse aux inquiétudes et à la confusion générées par ce changement, les responsables de la CUA ont tenu à clarifier la situation. Ils ont souligné que, conformément à la loi 2001 025, les actes des autorités des Collectivités Territoriales Décentralisées ne sont pas automatiquement suspendus par un recours. En effet, l'article 66 stipule que l'exécution continue sauf notification contraire de la part des tribunaux, ce qui n'a pas encore été fait, comme le précise l'article 68.


Les enjeux du retour aux tickets papier

Cette décision de revenir aux tickets papier soulève des questions environnementales et d'efficacité opérationnelle. Les tickets numériques, perçus comme une modernisation nécessaire dans la gestion des marchés publics, semblent offrir une transparence accrue et une réduction des déchets. Cependant, les dirigeants actuels insistent sur le fait que cette mesure est temporaire et nécessaire pour assurer la régularité des transactions durant le traitement judiciaire en cours.


Réactions et implications futures

Les habitants et les commerçants de la capitale expriment des opinions partagées. Certains apprécient la simplicité et la familiarité des tickets papier, tandis que d'autres critiquent le pas en arrière par rapport aux avancées technologiques. L'issue de cette affaire pourrait avoir des implications significatives non seulement pour les opérations quotidiennes des marchés mais aussi pour la perception de l'efficacité administrative de la CUA.


La ville d'Antananarivo se trouve ainsi à un carrefour crucial, où la gestion du changement et le respect de la légalité seront déterminants pour l'avenir des pratiques administratives locales et la confiance des citoyens en leurs représentants. Les prochains jours seront donc décisifs pour observer comment les responsables municipaux navigueront entre tradition et modernité, tout en respectant le cadre juridique qui régit leur action.

2 vues0 commentaire

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page