top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Plainte pour « génocide » contre Israël : enjeux et tensions devant la Cour internationale de justice



La plainte déposée par l’Afrique du Sud devant la Cour internationale de justice (CIJ), accusant Israël de génocide dans la bande de Gaza, a suscité des réactions polarisées. Pour Israël et une grande majorité de ses citoyens, cette plainte est considérée comme une aberration, surtout pour un État fondé après la Shoah, l'atrocité la plus vaste de l'histoire humaine. Cela contraste fortement avec la vision des Palestiniens qui voient cette procédure comme une opportunité de mettre en lumière les souffrances subies par Gaza, souvent ignorées par les médias étrangers.


Procédure et audiences à la CIJ

La plainte pour violation de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide a été déposée le 29 décembre 2023 par l’Afrique du Sud. Les audiences devant la CIJ se dérouleront les 11 et 12 janvier au Palais de la paix à La Haye. Cette cour des Nations unies, chargée d'arbitrer les différends entre États, examine cette affaire après trois mois de conflit tendu, alimenté par des actes de violence de part et d'autre.


Implorant des mesures conservatoires

L’Afrique du Sud implore la CIJ d'ordonner à Israël de cesser ses attaques contre la bande de Gaza. La procédure, bien que complexe et étalée dans le temps, soulève déjà des demandes de "mesures conservatoires" pour stopper les actes considérés comme des crimes en cours dans le territoire palestinien. Cependant, la cour n’a pas le pouvoir d'appliquer ses décisions de manière contraignante, et l'intervention du Conseil de sécurité de l'ONU risque de se heurter à un veto américain, soutien d'Israël.


Importance symbolique et réactions internationales

Malgré le scepticisme des États-Unis et d'autres nations sur la crédibilité de cette plainte devant la CIJ, les décisions ou avis des juges pourraient avoir une portée symbolique significative. Elles pourraient attirer l'attention mondiale sur la question palestinienne et forcer une réflexion sur les actions à entreprendre pour mettre fin à ce conflit prolongé.


La plainte pour "génocide" déposée devant la CIJ contre Israël marque une étape importante dans le contexte du conflit israélo-palestinien. Si cette procédure soulève des tensions et des opinions divergentes, elle suscite aussi des espoirs quant à l'exposition internationale des souffrances subies par la population de Gaza et la nécessité de trouver des solutions pour mettre un terme à ce conflit.

bottom of page