top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Pour une Europe fédérale : réflexions de Cohn-Bendit et Goulard



Dans un contexte marqué par les défis de l'élargissement de l'Union européenne (UE) et les tensions géopolitiques croissantes, Daniel Cohn-Bendit et Sylvie Goulard appellent à une refonte radicale du projet européen, plaidant pour une Europe fédérale. Leur analyse souligne la nécessité d'une approche fondée sur le fédéralisme, qui combine contrôle démocratique et efficacité dans l'action collective.


Défis de l'élargissement de l'UE

En décembre 2023, les dirigeants européens ont ouvert des négociations d'adhésion à l'UE avec l'Ukraine, la Moldavie et la Géorgie, ainsi que plusieurs pays des Balkans. Cette décision soulève des questions fondamentales sur l'avenir de l'UE et sa capacité à absorber de nouveaux membres sans compromettre sa cohésion et son efficacité.


La nécessité d'une vision claire

Cohn-Bendit et Goulard soulignent la nécessité d'une vision claire et d'une feuille de route cohérente pour gérer l'élargissement de l'UE. Ils mettent en garde contre la dilution de l'UE dans un ensemble hétérogène et ingérable, soulignant l'importance de promesses responsables et d'une approche stratégique à long terme.


Le rôle de la France et de l'Allemagne

Les auteurs reconnaissent le rôle central de la France et de l'Allemagne dans la définition de l'avenir de l'UE, soulignant la nécessité d'une coopération étroite entre les deux pays malgré leurs divergences. Ils mettent en avant l'importance du partenariat franco-allemand comme un élément clé de l'équilibre politique en Europe.


Vers une Europe fédérale

Cohn-Bendit et Goulard appellent à une refonte fondamentale de l'UE vers une Europe fédérale. Ils soulignent que cette approche est nécessaire pour faire face aux menaces externes, renforcer la sécurité collective et promouvoir la démocratie au sein de l'UE.


Démocratisation et responsabilité

Les auteurs mettent en avant la nécessité de démocratiser les processus de décision de l'UE et de renforcer le sentiment d'appartenance des citoyens européens à un projet commun. Ils soulignent que l'Europe fédérale exige un engagement fort en faveur de la responsabilité démocratique et de la souveraineté partagée.

7 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page