top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Poutine accepte l'invitation de Kim Jong-un en Corée du Nord


Le président russe, Vladimir Poutine, a répondu positivement à l'invitation de son homologue nord-coréen, Kim Jong-un, pour une visite en Corée du Nord. Les deux dirigeants se sont entretenus pendant deux heures au cosmodrome Vostotchny, en Sibérie, mercredi dernier. La visite présidentielle devrait s'étendre sur "encore quelques jours", selon le Kremlin.


Perspectives de coopération militaire

Vladimir Poutine a évoqué "des perspectives" de coopération militaire avec la Corée du Nord, en dépit des sanctions internationales imposées à ce pays en raison de ses programmes nucléaire et balistique. Moscou a même proposé d'envoyer un astronaute nord-coréen dans l'espace, une offre relayée par des agences de presse russes.


Réactions internationales

La perspective d'un accord militaire entre la Russie et la Corée du Nord a suscité des réactions préoccupées à l'international. Les États-Unis, sous l'administration Biden, ont fait savoir qu'ils n'hésiteraient pas à imposer des sanctions supplémentaires à la Russie et à la Corée du Nord. De plus, le Japon a souligné le risque d'une "violation" des sanctions des Nations unies sur l'armement de la Corée du Nord.


Cette rencontre entre Vladimir Poutine et Kim Jong-un représente un développement diplomatique important qui pourrait avoir des répercussions significatives sur les relations internationales et la stabilité régionale en Asie. Les implications de cette visite présidentielle en Corée du Nord seront observées de près par la communauté internationale.

1 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page