top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Préparation de l'Ukraine pour la contre-offensive imminente

En Ukraine, à Zaporijia, ils attendent l'offensive aux côtés des soldats du front.

L'Ukraine se prépare depuis des mois à lancer une contre-offensive d'envergure pour reconquérir les territoires occupés. Parmi les zones stratégiques les plus probables, le sud-est du pays et plus particulièrement la région de Zaporijia se démarquent. Avec son terrain plat propice à une avancée des blindés, cette région revêt une grande importance pour Kiev dans sa quête de libération. Les spéculations vont bon train depuis plusieurs semaines quant à une possible percée en direction de Melitopol, mais sur le front, les grandes manœuvres ne sont pas encore entamées. Malgré tout, les échos des échanges d'artillerie entre les forces russes et ukrainiennes parviennent jusqu'au village, où Kaz et ses coéquipiers de l'unité spécialisée dans la lutte antichar sont venus prendre quelques heures de repos. Kaz témoigne de l'intensification des tirs : « Ces derniers jours, les échanges de tirs ont été assez intenses. D’habitude, c’est plus calme. La nuit dernière, vers 4 heures du matin, on a essuyé des salves de missiles Grad sur nos positions. Parfois, ça arrive même jusqu’ici. »


Dans ces paysages de prairies et de champs de colza, les lignes de front restent pratiquement figées depuis des mois. Oleg, vêtu d'un bonnet kaki, le visage fatigué mais illuminé par un large sourire, arrive du front pour profiter de 24 heures de repos dans un village qui abrite désormais principalement des militaires, des chiens et des poules. Surnommé « le Français » parce qu'il a quitté l'Hexagone pour s'engager dès les premiers jours du conflit, il attend avec impatience la contre-offensive qui lui permettra de participer à la libération de sa région natale. Oleg exprime son état de préparation tant mental que militaire : « On se tient prêts, bien sûr. On s'est préparés mentalement, mais aussi militairement. Maintenant, on attend qu'on nous dise : "à l'assaut". Mais personne ne sait quand cela se produira. En tout cas, nous l'attendons vraiment pour repousser les Russes. » Non loin de là, un barrage routier arbore une affiche proclamant : « Melitopol débute ici ». Cette ville du sud est sous l'occupation des forces russes depuis quinze mois, symbolisant ainsi l'enjeu crucial de la future contre-offensive ukrainienne.

4 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page