top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Présidentielle 2023 : L’AREMA, pour l’utilisation des machines à voter pour des élections fiables.

Révolution électorale en vue pour la présidentielle 2023 : L'AREMA met sur la table l'utilisation des machines à voter pour des élections fiables et transparentes !


Au lendemain de l’adoption du décret portant convocation des électeurs à l’élection du président de la République et fixant ainsi le calendrier électoral, le parti AREMA d’Annick Ratsiraka a saisi l’Assemblée nationale. Ce mercredi, les ténors du parti fort de la Deuxième République se sont rués à Tsimbazaza afin de déposer une proposition de code électoral. « Afin d’avoir des élections propres et que tout le monde puisse exercer librement son droit de vote, il faut mettre en place une nouvelle technique électorale », indique un communiqué du parti.


Parmi les propositions avancées par l'AREMA figure l'utilisation des machines à voter et des cartes biométriques. Selon le Professeur Ange Andrianarisoa, l'utilisation de cette nouvelle technique offrirait certains avantages, notamment la suppression définitive des possibilités de doublons et la publication rapide des résultats électoraux. Le parti insiste sur l'importance de garantir des élections transparentes et accessibles à tous les citoyens.


Il convient de souligner que l'AREMA n'est pas le seul parti à demander une réforme du code électoral. Le Malagasy Tonga Saina de Roland Ratsiraka, soutenu par un bon nombre d'élus de la Chambre basse, a également déposé une proposition de loi similaire à l'Assemblée nationale. Cette convergence d'opinions souligne l'importance accordée par plusieurs acteurs politiques à l'amélioration du système électoral pour assurer la crédibilité des élections présidentielles de 2023.

5 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page