top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Prix des carburants : vente à "prix coûtant" après un revirement de l'exécutif


L’escalade du prix des carburants continue d'être un sujet brûlant en France. En réponse, E.Leclerc a annoncé la vente de carburants à "prix coûtant". Cette décision intervient après une proposition de l'exécutif, malgré la réticence des distributeurs.


Une initiative du gouvernement

Le gouvernement avait initialement envisagé de permettre la vente de carburants à perte. Toutefois, face à l'opposition des distributeurs qui considéraient cette mesure comme économiquement non viable, une alternative a été proposée : encourager les distributeurs à vendre à "prix coûtant". Cette proposition vise à alléger le coût pour les consommateurs français à la pompe.


Rencontre à Matignon

Mardi 26 septembre, une réunion cruciale s'est tenue à Matignon, présidée par la Première ministre Elisabeth Borne. Elle a rassemblé des distributeurs, raffineurs, et des représentants des fédérations professionnelles. L'objectif était de discuter de la modération des marges et de multiplier les opérations "prix coûtant", tout en gardant une option de légiférer si nécessaire.


L'impact de la vente à "Prix Coûtant"

Selon Patrice Geoffron, professeur à l'Université Paris-Dauphine, cette approche pourrait avoir un impact limité. En effet, plusieurs enseignes pratiquent déjà cette stratégie, et les marges sur les carburants sont souvent minimes.


E.Leclerc prend l'initiative

E.Leclerc, l'une des principales chaînes d'hypermarchés en France, a annoncé que ses 750 stations-service vendraient l'essence à "prix coûtant" à partir du 29 septembre. Cette offre sera valable quotidiennement et non uniquement les week-ends, comme c'était le cas auparavant.


Les autres acteurs

Dominique Schelcher, patron de Système U, a mentionné que malgré les marges réduites, ils adopteraient une stratégie d'opérations, excluant une vente permanente à "prix coûtant".


Les défis de l'exécutif

Cette démarche met en lumière les difficultés du gouvernement à équilibrer les objectifs écologiques et la préservation du pouvoir d'achat des Français face à la montée des prix du carburant.


La vente à "prix coûtant" représente une réponse immédiate à la crise des prix des carburants. Cependant, des questions subsistent quant à l'efficacité à long terme de cette stratégie et à la capacité du gouvernement à fournir des solutions durables pour concilier écologie et économie.

3 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page