top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Procès de Donald Trump en Géorgie : proposition de date et tensions juridiques


La procureure Fani Willis, qui supervise l'affaire concernant Donald Trump dans l’État de Géorgie, a proposé au juge du comté de Fulton, Atlanta, que le procès de l'ancien président et de ses quatorze coprévenus débute le 5 août 2024. Ce procès concerne des allégations de manipulations illicites visant à renverser les résultats de l'élection présidentielle de 2020. De plus, la procureure demande au juge de fixer au 21 juin la date limite pour plaider coupable.


Cependant, l’avocat de Donald Trump en Géorgie, Steven Sadow, s'est opposé à cette date et a demandé au juge de programmer une audience pour écouter les arguments des deux parties.


Actuellement, sur les dix-neuf personnes initialement visées par l’acte d’accusation émis le 14 août, quatre ont déjà plaidé coupable. Ces individus, initialement poursuivis en vertu d'une loi de Géorgie sur la criminalité en bande organisée, ont accepté de témoigner lors du procès des autres accusés. En échange, ils ont reçu des peines réduites sans incarcération.


Ces développements soulignent les tensions juridiques entourant cette affaire, où la date proposée par la procureure fait l'objet d'un désaccord de la part de la défense de Donald Trump. Le processus judiciaire en cours révèle une complexité croissante et une série de négociations, y compris des accords de plaidoyer pour certains des coaccusés.


La décision finale du juge du comté de Fulton à Atlanta, Scott McAfee, sera cruciale pour fixer la date du procès et potentiellement définir le cadre de cette affaire délicate aux enjeux politiques significatifs.

1 vue0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page