top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Procès de l'ex-Premier ministre guinéen Kassory Fofana : son absence remarquée devant la Crief

Mercredi 15 mars, l'ouverture du procès de l'ancien Premier ministre et de deux anciens ministres guinéens, accusés de détournements de fonds publics, enrichissement illicite, blanchiment de capitaux et complicité, a été reportée après leur absence remarquée devant la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief).


Trois anciens hauts responsables du régime d'Alpha Condé en Guinée étaient attendus devant la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief), mais leur absence a suscité l'étonnement du procureur, Aly Touré. Dans une lettre ouverte, l'ancien Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana a dénoncé une "chasse aux sorcières ciblée et sélective", refusant de comparaître tant que ses droits ne seront pas respectés. Cette attitude a mis en colère les avocats de la partie civile, qui ont réclamé leur comparution forcée. L'audience a été reportée au 20 mars prochain.


La Crief avait inculpé les trois prévenus pour détournements de fonds publics, enrichissement illicite, blanchiment de capitaux et complicité. L'absence des anciens ministres a été jugée "méprisante" par le procureur de la Crief, qui a dépêché un huissier de justice pour constater leur absence par procès-verbal. Les avocats de la partie civile ont souligné que le parquet avait les moyens légaux de les faire comparaître de force. Cette affaire est la première grande poursuite judiciaire lancée depuis la prise de pouvoir par la junte militaire en septembre 2021.

5 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page