top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Programmation industrielle : Madagascar franchit un cap déterminant en 2023


L'année 2023 a marqué un tournant majeur pour l'industrialisation de Madagascar grâce à une feuille de route ambitieuse. L'atelier de concertation organisé en mai au Novotel Alarobia a jeté les bases d'une programmation industrielle sans précédent. Cette initiative découle des résolutions du Dialogue Public-Privé (DPP) de l'année précédente et est portée par le ministère de l'Industrialisation, du Commerce et de la Consommation (MICC).


Un programme à long terme

Le ministre en charge, Edgard Razafindravahy, insiste sur la nécessité d'un programme à long terme, immunisé contre les soubresauts politiques. Sa vision est celle d'une industrialisation soutenue par la cohésion et la responsabilité partagée des acteurs concernés.


Secteurs prioritaires

Le dialogue a identifié les secteurs prioritaires pour l'industrialisation, notamment l'agriculture, le textile, la transformation des produits minéraux, l'agro-industrie et les énergies renouvelables. Des machines industrielles ont déjà été distribuées dans divers districts grâce au programme "One district, one factory". De plus, un fonds national de développement industriel a été instauré, visant à accumuler 300 millions de dollars sur six ans, avec une contribution annuelle de 50 millions. Le secteur privé joue un rôle crucial en proposant des projets financiables par ce fonds.


Dynamiser l'économie et diversifier les secteurs clés

Madagascar affiche une volonté marquée de dynamiser son économie et de diversifier ses secteurs clés. Le renforcement de ces initiatives est un pilier majeur pour la croissance économique, favorisant un climat propice aux investissements et à la croissance durable.


La mise en place de la programmation industrielle en 2023 constitue une étape significative pour Madagascar, ouvrant la voie à une industrialisation concertée et planifiée qui contribuera à l'essor économique du pays.

bottom of page