top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Projet 'Manda' : un bouclier contre le harcèlement sexuel des femmes journalistes à Madagascar


70% des femmes journalistes à Madagascar ont vécu du harcèlement sexuel dans leur lieu de travail, un constat alarmant révélé par l’ONG Studio Sifaka. Face à cette réalité sombre, et avec un engagement ferme contre la violence basée sur le genre, le projet "Manda" émerge en tant que bouclier pour les femmes journalistes, en particulier dans le domaine politique.


Unis dans la lutte : OJM et studio sifaka s’allient

Pour ériger un front solide contre le harcèlement sexuel, l’ONG Studio Sifaka et l’Ordre des journalistes de Madagascar (OJM) ont conclu un partenariat de six mois, alliant leur expertise et leur autorité pour protéger les journalistes des préjudices et abus dans le cadre de leur profession, en particulier les femmes exposées aux assauts et intimidations dans le milieu.


Un projet soutenu par l’UNESCO et engagé envers la sécurité des journalistes

"Manda" n’est pas seulement une initiative locale, mais également reconnue au niveau international, étant l'un des projets sélectionnés par l’UNESCO dans le cadre du Programme international pour le développement de la communication (PIDC 2023). Ce projet est dédié à instaurer une "cellule genre et pratique journalistique", visant à renforcer la sécurité et le bien-être des femmes journalistes à Madagascar.


Une cellule dédiée et des partenariats stratégiques

Le projet ne se limite pas uniquement à une collaboration entre l’OJM et Studio Sifaka. Il envisage également de mobiliser d'autres entités stratégiques, y compris l’Ordre des avocats et l’Ordre des psychologues, intégrant ainsi diverses expertises pour créer un réseau de soutien multidisciplinaire, assurant une approche holistique dans la lutte contre le harcèlement sexuel dans le journalisme.


Vers une culture de respect et de sécurité dans le journalisme malgache

"Manda" est un pas en avant vers l'éradication du harcèlement sexuel dans le secteur journalistique à Madagascar. En adressant ce problème de front et en œuvrant pour briser le silence qui entoure souvent ces incidents, le projet aspire à insuffler un changement significatif, encourageant une culture de respect, de sécurité et de dignité dans le domaine du journalisme à Madagascar.

bottom of page