top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Projet PADAP : Réussites et perspectives pour l'agriculture durable



Le Projet Agriculture Durable par une Approche Paysage (PADAP), lancé en 2019 sous la tutelle du ministère de l’Agriculture et de l’Élevage, touche à sa fin après des années d'efforts dédiés à augmenter la productivité agricole tout en préservant les ressources naturelles. Financé par l'IDA, le GEF et l'AFD, le PADAP a laissé un héritage significatif dans quatre régions et cinq paysages, en mettant l'accent sur la réhabilitation des infrastructures hydro-agricoles et la promotion de pratiques agricoles durables.


Réhabilitation des infrastructures et augmentation des rendements

Lors de l'atelier de clôture au Carlton, le coordinateur technique du projet, Herinarivo Razafindralambo, a souligné les réalisations impressionnantes du PADAP. Avec la réhabilitation de 76 barrages hydro-agricoles, la bétonnisation de 214 km de canaux et l'aménagement de 7 300 ha de périmètres à Marovoay, le projet a permis d'irriguer 3 315 ha de terres agricoles. Ces actions ont non seulement amélioré l'accessibilité aux marchés grâce à la reconstruction de ponts et de pistes rurales, mais ont également favorisé l'adoption de pratiques agricoles améliorées, entraînant une augmentation significative des rendements de riz.


Adoption de l'Agro-écologie et pérennisation des actions

Pour assurer la pérennité des progrès réalisés, le PADAP a formé 289 paysans semenciers et encouragé l'adoption de la technique agro-écologie par 3 685 paysans sur 976 ha. De plus, 60 comités de gestion des matériels agricoles ont été établis pour garantir une utilisation efficace des équipements agricoles. En parallèle, le projet a investi dans le reboisement et la restauration forestière pour renforcer la résilience environnementale et promouvoir la gestion durable des ressources naturelles.


Perspectives pour l'avenir de l'agriculture

Alors que le PADAP touche à sa fin, les succès obtenus soulignent l'importance de promouvoir une agriculture durable et résiliente. Les leçons apprises et les pratiques adoptées par les agriculteurs peuvent servir de modèle pour d'autres initiatives visant à renforcer la sécurité alimentaire, à protéger l'environnement et à améliorer les moyens de subsistance des communautés agricoles. En investissant dans l'innovation et la durabilité, Madagascar peut continuer à progresser vers un avenir agricole prospère et équilibré.

3 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page