top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Projet Taratra : vers une exploitation minière plus responsable pour le développement régional


Le projet Taratra, une initiative de la Conférence des évêques de l'Église Catholique de Madagascar, se consacre à l'amélioration de l'impact socio-économique des projets miniers dans la région Atsimo-Andrefana. La dernière conférence-débat organisée par le projet a abordé le thème crucial des impacts des projets miniers sur les communautés locales, en mettant particulièrement l'accent sur la fiscalité minière et la médiation en cas de conflits sociaux.


Un impact socio-économique à maximiser

La région Atsimo-Andrefana, riche en ressources minérales telles que l'ilménite, le zircon, et les pierres fines, est au cœur des préoccupations du projet Taratra. Les représentants de diverses parties prenantes, y compris l'État, les forces de l'ordre, les leaders religieux et les organisations civiles, se sont rassemblés pour discuter de la manière dont ces ressources peuvent être exploitées de façon plus rationnelle. L'objectif étant d'avoir un impact concret sur le développement économique de la région, notamment par l'amélioration des conditions de vie des habitants locaux.


Fiscalité Minière : Au Centre des Discussions

Une grande partie de la conférence a été consacrée à la fiscalité minière. Les participants ont examiné divers aspects tels que l'impôt synthétique, dont 95% sont reversés aux collectivités territoriales décentralisées, ainsi que d'autres formes de taxation comme l'impôt sur le revenu et la TVA. Le cas de Base Toliara, un projet minier qui a généré des centaines de millions d'ariary pour l'État et les collectivités locales, a été particulièrement discuté.


Le rôle de médiateur du projet Taratra

Le projet Taratra n'a pas hésité à jouer un rôle de médiateur dans des situations conflictuelles, comme dans le cas du projet Base Toliara, qui avait suscité des désaccords au sein des communautés locales. Le Père Jacques du diocèse de Toliara a souligné la nécessité de traiter ces projets d'une manière qui sert l'intérêt général, tout en restant éloigné des considérations politiques.


Vers une union pour le développement

Le Père Jacques a également appelé à l'union de tous pour un développement socio-économique commun. Cette conférence-débat a ainsi marqué une étape importante dans le dialogue multipartite pour une exploitation minière plus responsable à Madagascar.


En somme, la dernière réunion du projet Taratra ouvre la voie à une nouvelle manière de conceptualiser et de gérer les ressources minières dans la région Atsimo-Andrefana. C'est un pas vers la réalisation d'un développement plus inclusif et durable pour les communautés affectées par les projets miniers.

15 vues0 commentaire

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page