top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Projets "Rano Maharitra" et "Dio Sera" : une révolution pour l'eau, l'assainissement et l'hygiène

Découvrez comment les projets "Rano Maharitra" et "Dio Sera" révolutionnent l'accès à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène pour 917 000 Malgaches.



Deux projets novateurs, "Rano Maharitra" (eau durable) et "Dio Sera" (marché propre), ont été lancés hier à Anosy avec le soutien du gouvernement américain et le financement de l'USAID. Ces initiatives visent à transformer les systèmes d'eau, d'assainissement et d'hygiène (EAH) au profit de 917 000 personnes à Madagascar.


Un engagement pour l'eau durable et l'assainissement

Les projets "Rano Maharitra" et "Dio Sera" ont été officiellement présentés à Anosy hier, marquant une étape cruciale dans l'amélioration des services d'eau, d'assainissement et d'hygiène à Madagascar. Financés par l'USAID à hauteur de 45 millions de dollars, ces initiatives viseront à fournir des solutions durables et accessibles à des centaines de milliers de personnes à travers le pays.


Rano Maharitra : eau potable et assainissement rural

Le projet "Rano Maharitra", avec un financement de 35 millions de dollars, cible 742 000 personnes dans les régions de Vatovavy, Fitovinany, Sofia, Betsiboka, Anosy, Androy et Atsimo-Andrefana. Parmi ces bénéficiaires, 312 000 auront un accès direct à l'eau potable. L'objectif est d'améliorer l'accès et l'utilisation de l'eau potable, de l'assainissement et des services d'hygiène pour les ménages ruraux. Le ministre en charge de l'Eau, de l'Assainissement et de l'Hygiène, Fidiniavo Ravokatra, a souligné l'importance de ce projet pour les communautés rurales, où les besoins en infrastructures d'eau et d'assainissement sont souvent les plus criants.


Dio Sera : assainissement urbain et périurbain

Le projet "Dio Sera", doté de 10 millions de dollars, bénéficiera à 175 000 personnes dans les villes de Mahajanga, Fianarantsoa et Toamasina. Ce projet vise à accroître durablement l'accès des ménages urbains et périurbains à des produits et services d'assainissement de qualité et abordables. La particularité de "Dio Sera" réside dans la sensibilisation des entités du secteur privé pour mobiliser des ressources financières et inciter au changement de comportement au sein des communautés.


Mobilisation du secteur privé et changement de comportement

L'un des aspects innovants de ces projets est la collaboration étroite avec le secteur privé. Les entités privées sont encouragées à investir dans des infrastructures d'eau et d'assainissement, tandis que les initiatives de sensibilisation visent à modifier les comportements des communautés pour une utilisation plus efficace et durable des ressources. Cette approche intégrée est essentielle pour garantir la pérennité des infrastructures et des services mis en place.


Impact économique et social

Les projets "Rano Maharitra" et "Dio Sera" ne se contentent pas d'améliorer les infrastructures ; ils ont également un impact significatif sur la santé publique et l'économie locale. Un meilleur accès à l'eau potable et à des installations sanitaires de qualité réduit les risques de maladies hydriques, améliore la qualité de vie des populations et contribue à la productivité économique. Les économies réalisées grâce à la réduction des coûts de santé peuvent être réinvesties dans d'autres secteurs vitaux, stimulant ainsi le développement socio-économique des régions concernées.


Perspectives d'avenir

Le succès des projets "Rano Maharitra" et "Dio Sera" pourrait servir de modèle pour d'autres initiatives similaires à travers le pays. L'engagement du gouvernement malgache, en partenariat avec des agences internationales comme l'USAID, montre la voie à suivre pour d'autres régions confrontées à des défis similaires. La mise en œuvre réussie de ces projets pourrait également attirer davantage d'investissements étrangers et renforcer la coopération internationale dans le domaine de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène.


Les projets "Rano Maharitra" et "Dio Sera" représentent une avancée majeure pour les systèmes d'eau, d'assainissement et d'hygiène à Madagascar. Grâce à un financement substantiel de l'USAID et à une approche collaborative incluant le secteur privé, ces initiatives promettent de transformer la vie de 917 000 Malgaches. En améliorant l'accès à l'eau potable et à des services d'assainissement de qualité, ces projets contribuent non seulement à la santé publique mais aussi au développement économique et social du pays. Le lancement de ces projets marque un tournant dans la lutte contre les défis liés à l'eau et à l'assainissement à Madagascar.

8 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page