top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Promotion controversée : le PDG de TotalÉnergies élevé au grade d'officier de la Légion d'honneur.

Un choix controversé : Patrick Pouyanné, à la tête de l'une des plus grandes compagnies pétrolières mondiales, reçoit une promotion dans l'ordre de la Légion d'honneur, ce qui provoque l'indignation des écologistes face à ses projets considérés comme préjudiciables pour le climat.


Patrick Pouyanné, PDG de TotalÉnergies, a été promu au grade d'officier de la Légion d'honneur dans la promotion du 14-Juillet. Cette décoration pour le dirigeant d'une entreprise fortement polluante a suscité la colère des militants écologistes. La décision de promouvoir le PDG de l'une des plus grandes compagnies pétrolières mondiales intervient après qu'il ait été fait chevalier de la Légion d'honneur en 2015. Les écologistes ont exprimé leur indignation face à cette reconnaissance accordée à un dirigeant d'une entreprise dont les activités sont largement responsables des émissions de gaz à effet de serre.


La députée Sandrine Rousseau a tweeté : "Le niveau de cynisme, de déni climatique, de sentiment de toute puissance et d'impunité du président de la République est absolument incroyable." Camille Étienne, activiste climatique, s'est demandé si cette nouvelle était "une blague". TotalÉnergies est à l'origine de plusieurs projets considérés comme des "bombes climatiques" par les militants écologistes, tels que l'oléoduc chauffé EACOP en Afrique de l'Est, devenu un symbole médiatique de la lutte contre le pétrole dans le monde, ainsi que l'exploitation de gaz torché dans les champs pétroliers du sud de l'Irak.


La stratégie climatique du groupe a été vivement critiquée lors des dernières assemblées générales, y compris par les actionnaires, alors que le réchauffement climatique s'accélère.

TotalÉnergies n'a pas encore pris la décision d'aligner ses objectifs de réduction des gaz à effet de serre pour 2030 sur ceux de l'accord de Paris de 2015, qui vise à limiter le réchauffement climatique en dessous de deux degrés Celsius, voire à 1,5 degré Celsius, par rapport à la période 1850-1900. En plus de ces préoccupations climatiques, Patrick Pouyanné avait été critiqué en octobre dernier pour avoir bénéficié d'une augmentation de deux millions d'euros (+52%) de sa rémunération en 2021. Cette controverse s'ajoute à l'indignation des détracteurs qui dénoncent un PDG qui "se gave d'argent sur le dos des salariés".


La promotion de Patrick Pouyanné à l'officier de la Légion d'honneur a été dénoncée par le député insoumis Thomas Portes comme une récompense pour un "patron voyou" qui, grâce à des projets écocide, se voit attribuer cette distinction honorifique. La France insoumise a également regretté que "les patrons voyous soient décorés" en macronie. Face à la fronde interne, Patrick Pouyanné avait tenté en vain d'apaiser les tensions en promettant que les collaborateurs de TotalÉnergies seraient récompensés pour leurs résultats exceptionnels. Cependant, ces efforts n'ont pas réussi à dissiper les critiques envers le PDG de l'entreprise pétrolière.

5 vues0 commentaire

留言

評等為 0(最高為 5 顆星)。
暫無評等

新增評等
bottom of page