top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Protection de la biodiversité : un partenariat pour atténuer les impacts des investissements


Le projet COMBO+, la Fondation pour les Aires Protégées et la Biodiversité de Madagascar (FAPBM) et la Fondation Tany Meva ont récemment signé une convention de partenariat à Ambatobe. Cette collaboration vise à renforcer le rôle des fonds fiduciaires de conservation dans la deuxième phase des activités du projet COMBO+. L'objectif principal est de concilier le développement économique et la préservation de la biodiversité, notamment dans les hotspots de biodiversité de Madagascar.


Hiérarchie d'atténuation des impacts des investissements sur la biodiversité

Le directeur de Biotope Madagascar, partenaire de mise en œuvre du projet COMBO+ avec WCS Madagascar, Guillaume Crepin, a souligné l'importance de trouver un mécanisme permettant d'appliquer la hiérarchie d'atténuation des impacts des investissements sur la biodiversité de Madagascar. Cela implique de mesurer ces impacts et de rechercher des modèles concrets d'actions de conservation et de compensation de la biodiversité.


Renforcement des capacités et partage d'expériences

Le partenariat entre le projet COMBO+, la FAPBM et la Fondation Tany Meva prévoit également le renforcement des capacités internes pour la mise en œuvre de la hiérarchie d'atténuation des impacts des investissements sur la biodiversité. Les deux fondations disposent d'une expertise solide dans le financement de projets de conservation de la biodiversité et des communautés locales. Des échanges et des partages d'expériences sont prévus dans le cadre de ce partenariat.


Préservation de la biodiversité et absence de perte nette

Les partenaires s'engagent à définir et à mettre en œuvre des solutions innovantes pour préserver et valoriser le patrimoine naturel de Madagascar, en intégrant les communautés concernées. L'objectif est de tendre vers l'absence de perte nette de biodiversité en réduisant ou en atténuant les impacts des investissements sur l'environnement. Cela concerne divers secteurs tels que les mines, l'agriculture, l'énergie, les infrastructures routières et la création d'entreprises. Le pays manager de WCS Madagascar, Lovy Rasolofomanana, a souligné l'importance de la restauration et de la compensation des impacts lorsque l'évitement n'est pas possible.

bottom of page