top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Protestations des femmes en Russie contre la durée infinie de la mobilisation militaire


En Russie, des voix féminines sortent de l'ombre pour exprimer leur désir de voir leurs proches rentrer du front ukrainien, où ils sont déployés depuis septembre 2022. Cette demande, pourtant non inscrite à l'agenda du Kremlin, suscite un embarras certain au sein du pouvoir. À travers le pays, des groupes de femmes se mobilisent pour réclamer le rapatriement de leurs maris ou fils mobilisés pour l'opération militaire spéciale lancée par Vladimir Poutine. Officiellement, 300 000 soldats ont été mobilisés à partir de cette date, mais après quatorze mois, leur retour n'est toujours pas envisagé.


Émergence de la contestation

Le mouvement a pris naissance le 7 novembre, lorsque trente femmes se sont jointes à un rassemblement en plein air du Parti communiste à Moscou. Brandissant des pancartes exigeant le retour des mobilisés, elles expriment leur souhait que d'autres prennent le relais dans l'effort de guerre. Bien que soulignant ne pas être contre l'opération spéciale, leur demande est promptement réprimée par la police, qui retire les pancartes sans procéder à des arrestations. La réponse du dirigeant communiste Guennadi Ziouganov, tout en promettant de l'aide, insinue que discuter du retour des mobilisés ne serait pas pertinent face à la menace nazie.


Promesses non tenues et prolongement de la mobilisation

Initialement, la durée de la mobilisation était un sujet délicat. En décembre 2022, le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, évoquait un retour progressif des mobilisés grâce à un afflux de volontaires. Cependant, même les soldats blessés sont renvoyés au front après leur convalescence. En septembre 2023, Andreï Kartapolov, chef de la commission de la Défense à la Douma, a clairement indiqué qu'aucune rotation n'était prévue, soulignant que les mobilisés continueraient à combattre jusqu'à la fin de la guerre.


Tensions et inquiétudes

Ces manifestations de mécontentement des femmes, bien que n'ayant pas encore atteint une ampleur massive, témoignent de l'opposition croissante contre la prolongation de la mobilisation militaire. Les promesses initiales de retour des soldats n'ont pas été tenues, créant une frustration grandissante parmi les familles des mobilisés.

11 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page