top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Quatre militants d'extrême droite ont été condamnés pour sédition

Quatre membres de la milice d'extrême droite Proud Boys condamnés pour sédition après l'assaut du Capitole.

Aux États-Unis, quatre membres de la milice d'extrême droite Proud Boys ont été condamnés pour sédition en relation avec leur rôle dans l'assaut sur le Capitole de Washington en janvier 2021. Parmi les condamnés figure leur ancien chef, Enrique Tario, qui n'était pas présent le jour de l'attaque, mais avait rencontré le chef d'une autre milice d'extrême droite pour préparer la manifestation. Les condamnations pour sédition sont extrêmement rares et ont été utilisées pour la dernière fois contre les rebelles confédérés pendant la guerre de Sécession.

En plus de Tario, quatre autres membres des Proud Boys ont été condamnés. Certains d'entre eux ont été filmés en train de participer activement à l'envahissement du Capitole, comme l'un d'eux qui apparaît dans une vidéo virale en train de briser une vitre avec un bouclier de police. Ce procès emblématique est l'un des plus importants de l'affaire du 6 janvier et a mis en lumière les liens entre les milices d'extrême droite et les émeutiers qui ont attaqué le Capitole, alimentant les préoccupations quant à la montée du terrorisme intérieur aux États-Unis.


8 vues0 commentaire

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page