top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Quel est le pays le plus pauvre d'Amérique latine et des Caraïbes ?

Haïti, situé dans les Caraïbes, est aujourd'hui le pays le plus pauvre de la région Amérique latine et Caraïbes. Marqué par une instabilité politique chronique, une augmentation de la violence et une insécurité omniprésente, Haïti continue de faire face à des défis socio-économiques considérables.



Une économie en déclin

Haïti a enregistré une contraction économique pendant cinq années consécutives. De 2019 à 2023, le pays a vu son économie se réduire année après année, avec une baisse de 1,9 % en 2023. Cette contraction est en grande partie due à l'instabilité politique et à la présence de gangs violents qui contrôlent des zones commerciales cruciales. Malgré une amélioration de la collecte des recettes fiscales en 2023 grâce à des contrôles douaniers plus stricts, le ratio impôts/PIB reste faible, à 6,3 %. En outre, l'inflation est restée élevée, atteignant 44,2 % en 2023, ce qui a considérablement diminué le pouvoir d'achat des Haïtiens.


La pauvreté en hausse

La pauvreté en Haïti est en augmentation. En 2023, la Banque mondiale estimait que 29,2 % de la population vivait en dessous du seuil de pauvreté international de 2,15 dollars par jour, et 58,0 % en dessous du seuil de 3,65 dollars par jour. Une enquête téléphonique à haute fréquence (HFPS) menée en mars 2023 a révélé que deux tiers des ménages avaient vu leurs revenus diminuer en raison de la détérioration du marché du travail et de la baisse des transferts de fonds en provenance de l’étranger. En conséquence, les conditions de vie de nombreux Haïtiens se sont aggravées, avec seulement 38 % des répondants ayant travaillé au cours de la semaine précédant l’enquête, contre 46 % à la fin de 2021.


Vulnérabilité aux risques naturels

Haïti est l'un des pays les plus vulnérables aux aléas naturels dans le monde. Plus de 96 % de la population est exposée à des risques tels que les ouragans, les inondations et les tremblements de terre. Le séisme de magnitude 7,2 qui a frappé la région sud d'Haïti le 14 août 2021 a causé des destructions massives, faisant 2 246 morts, 12 763 blessés et 329 disparus. En plus des pertes humaines, 54 000 maisons ont été complètement détruites et 83 770 autres bâtiments endommagés, y compris des écoles et des établissements de santé.


Crise sanitaire et capital humain

Le secteur de la santé en Haïti est en crise. Après trois ans sans cas confirmé, une nouvelle épidémie de choléra a été signalée, avec 4 608 cas confirmés au 31 janvier 2024. Les taux de mortalité infantile et maternelle restent élevés, et la couverture vaccinale stagne ou diminue, surtout chez les ménages les plus pauvres. Selon l'indice du capital humain, un enfant né aujourd'hui en Haïti ne deviendra que 45 % aussi productif qu'il pourrait l'être avec une éducation et une santé adéquates. En outre, plus d'un cinquième des enfants risquent des limitations cognitives et physiques, et seulement 78 % des jeunes de 15 ans survivront jusqu'à 60 ans.


Perspectives d'avenir

L'avenir d'Haïti est incertain. La stabilité politique et la sécurité sont des préalables essentiels pour tout progrès économique et social. Les efforts pour renforcer les institutions, augmenter les recettes fiscales et contrôler l'inflation doivent se poursuivre. Par ailleurs, le soutien international et les initiatives visant à améliorer la résilience face aux risques naturels, ainsi que le renforcement du système de santé et de l'éducation, sont cruciaux pour l'avenir du pays.


En conclusion, bien que les défis soient énormes, Haïti peut espérer un avenir meilleur avec des efforts concertés et un soutien global. Le pays a besoin de réformes profondes et d'une coopération internationale pour surmonter ses obstacles actuels et se diriger vers un développement durable et inclusif.

8 vues0 commentaire

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page