top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Qui était Ralambo ?

Ralambo, né en 1575 et décédé en 1612, est l'un des souverains les plus emblématiques du pays merina, situé dans le centre de Madagascar. Fils du roi Andriamanelo et de la reine Randapavola, connue sous le nom de "Imaintso An'ala", Ralambo a succédé à son père en tant que roi d'Alasora, poursuivant et étendant l'œuvre d'unification et de consolidation territoriale initiée par ce dernier.

Ralambo est né sous le signe du Bélier ou alahamady, et a régné de 1575 à 1610. Il est le seul des sept enfants de sa fratrie à avoir survécu jusqu'à l'âge adulte, ce qui lui a permis de monter sur le trône après la mort de son père. Bien que son père ait régné à Alasora, Ralambo a choisi d'établir sa capitale au sommet d'Ambohidrabiby, son village natal et celui de son grand-père maternel Rabiby. Cette décision stratégique a renforcé son pouvoir et lui a permis de mieux contrôler et administrer son royaume.

 

L'un des aspects les plus remarquables du règne de Ralambo est sa politique d'expansion territoriale. Il a ajouté à ses deux villages d'origine, Alasora et Ambohidrabiby, le royaume d'Imerimanjaka, hérité de ses grands-mères Rangita et Rafohy. Aidé de ses conseillers et de son oncle Andriandranando, Ralambo a continué la conquête des régions environnantes, notamment autour de Tananarive. Il a officiellement attribué à son royaume le nom d'Imerina-Ambaniandro, bien que cette appellation ait été en usage bien avant son règne.

 

Ralambo est également connu pour ses contributions culturelles et institutionnelles. Comme son père, il est souvent considéré comme un "héros civilisateur". À son règne est attribué le début de la consommation de la viande de zébu, un élément essentiel de la culture alimentaire malgache. Ralambo a également institué le Fandroana, une fête traditionnelle qui marque le début de la nouvelle année et la purification de la communauté.

 

L'une des réformes les plus significatives de Ralambo a été la mise en place du système hova-andriana-andevo. Ce système social divisait la population en trois groupes de clans : les andriana ou nobles, les hova ou roturiers, et les andevo ou esclaves. Chaque groupe devait pratiquer l'endogamie, c'est-à-dire se marier uniquement au sein de son propre groupe, afin de préserver les distinctions sociales. Cette structure sociale a été progressivement étendue à l'ensemble du pays merina par les successeurs de Ralambo, qui ont continué à unifier et à consolider le territoire.

 

Ralambo est enterré à l'ouest de sa case royale au sommet de la colline d'Ambohidrabiby. Sa tombe, située au sud de celle de son grand-père maternel Rabiby, reflète l'importance de ce dernier et indique que, malgré son statut de grand souverain, Ralambo et sa progéniture étaient considérés comme statutairement inférieurs à Rabiby et à ses descendants, qui occupaient la partie nord du lieu de sépulture.

 

L'héritage de Ralambo est également marqué par ses enfants, notamment Andrianjaka et Andriantompokoindrindra. Andrianjaka, en particulier, a joué un rôle clé dans la poursuite des réformes et des conquêtes de son père, renforçant ainsi le royaume Merina et son influence sur Madagascar.

 

Les récits historiques concernant Ralambo sont principalement basés sur la tradition orale, compilée et étudiée par des historiens et des chercheurs. Un ouvrage essentiel qui documente cette période est "Madagascar : dictionnaire des personnalités historiques" de Dominique Ranaivoson. Cet ouvrage fournit des détails précieux sur la vie et les contributions de Ralambo, ainsi que sur le contexte historique de son règne.

 

Le règne de Ralambo est caractérisé par sa capacité à naviguer les dynamiques complexes de pouvoir, de conflit et de coopération entre différents groupes et royaumes de Madagascar. Sa politique d'expansion territoriale, ses réformes sociales et culturelles, ainsi que son leadership stratégique ont joué un rôle crucial dans la formation et la consolidation du royaume Merina. Son règne a non seulement établi les bases d'un royaume puissant et influent, mais a également laissé un héritage durable qui continue d'influencer la société malgache contemporaine.

 

Ralambo est souvent célébré pour son rôle dans l'instauration de pratiques culturelles et sociales qui ont perduré à travers les siècles. Sa capacité à innover tout en consolidant les traditions existantes a permis de créer une société plus unifiée et cohérente. Les fêtes, les structures sociales et les pratiques alimentaires introduites ou officialisées par Ralambo sont des témoignages vivants de son impact sur la culture malgache.

 

En conclusion, Ralambo est une figure centrale de l'histoire de Madagascar, dont le règne a profondément influencé la formation du royaume Merina et la culture malgache. Ses contributions en matière d'expansion territoriale, de réformes sociales et culturelles, ainsi que son leadership stratégique, ont jeté les bases d'un royaume prospère et unifié. L'héritage de Ralambo continue de vivre à travers les traditions, les structures sociales et les pratiques culturelles qui perdurent encore aujourd'hui, faisant de lui une figure emblématique de l'histoire malgache.

8 vues

Posts similaires

Voir tout

Commentaires


bottom of page