top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Élisabeth Badinter ?



Élisabeth Badinter est une philosophe, écrivaine et intellectuelle française de renom, connue pour ses travaux dans les domaines du féminisme, de la philosophie politique et de l'histoire des idées. Née le 5 mars 1944 à Boulogne-Billancourt, en France, elle est également la fille du célèbre industriel Marcel Bleustein-Blanchet, fondateur du groupe publicitaire Publicis.


Badinter a étudié la philosophie à l'École normale Supérieure et a obtenu son agrégation de philosophie en 1968. Elle a ensuite poursuivi ses études à l'Université Paris-Sorbonne, où elle a obtenu un doctorat en philosophie.

Élisabeth Badinter est surtout connue pour ses écrits sur le féminisme et la condition des femmes. Son livre le plus célèbre, "L'Amour en plus : Histoire de l'amour maternel, XVIe-XXe siècle", publié en 1980, explore l'évolution de l'idéal maternel à travers les siècles et remet en question les normes sociales entourant la maternité. Ce livre a suscité un débat animé en France et a contribué à redéfinir le discours sur la maternité et le rôle des femmes dans la société.


Badinter a également écrit sur une variété d'autres sujets, y compris la liberté individuelle, la laïcité et les droits des femmes. Son travail est caractérisé par une approche analytique et critique, ainsi que par un engagement en faveur de la justice sociale et de l'égalité des sexes.

En dehors de ses activités d'écriture, Élisabeth Badinter est aussi une figure publique engagée. Elle a été membre du conseil de surveillance de Publicis Groupe, l'entreprise fondée par son père, et elle a été impliquée dans plusieurs initiatives philanthropiques et caritatives.


Tout au long de sa carrière, Élisabeth Badinter a été récompensée par de nombreux prix et distinctions pour ses contributions à la philosophie et au débat public. Son travail continue d'influencer les discours sur le féminisme, la politique et la société en France et à l'étranger, et elle reste une voix respectée et influente dans le domaine des idées.

Comentarios


bottom of page