top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Alexander Van der Bellen ?



Alexander Van der Bellen, né le 18 janvier 1944 à Vienne, incarne un pilier de la scène politique autrichienne contemporaine. Économiste de formation, homme d'État et président fédéral depuis janvier 2017, son parcours politique riche et engagé en a fait une figure emblématique de l'Autriche moderne.


Alexander Van der Bellen est issu d'une famille néerlandaise de réfugiés ayant fui le régime stalinien. Son grand-père, Alexandre von der Bellen, né à Pskov en Russie, a fui l'Empire russe pendant la révolution bolchévique de 1917, trouvant refuge en Estonie. La famille de Van der Bellen s'est ensuite établie en Autriche après avoir fui l'occupation soviétique de l'Estonie. Ces origines familiales marquées par l'exil et la résilience ont profondément influencé son engagement en faveur des droits des réfugiés et des minorités.


Après avoir obtenu sa matura à l'Akademisches Gymnasium Innsbruck en 1962, Alexander Van der Bellen a poursuivi ses études à l'université d'Innsbruck, se spécialisant en sciences économiques. Il a rapidement embrassé une carrière universitaire, obtenant son doctorat en décembre 1970 et devenant professeur d'économie à l'université de Vienne en 1980. Sa passion pour l'économie et son engagement envers l'éducation ont été des traits saillants de sa vie professionnelle.


Le parcours politique d'Alexander Van der Bellen a débuté dans les années 1970 lorsqu'il a rejoint le Parti socialiste d'Autriche (SPÖ), avant de se tourner vers les Verts au début des années 1990. Son ascension au sein des Verts a été rapide, devenant rapidement porte-parole du parti et jouant un rôle clé dans sa montée en puissance politique.


Élu député au Conseil national autrichien en 1994, Van der Bellen a été un ardent défenseur des causes environnementales et sociales tout au long de son mandat. En tant que porte-parole des Verts à partir de 1997, il a contribué à renforcer le parti et à accroître sa visibilité sur la scène politique autrichienne. Son leadership charismatique et son engagement envers les idéaux écologistes ont fait de lui une figure respectée au sein du mouvement vert.


L'élection présidentielle de 2016 a marqué un tournant majeur dans la carrière politique d'Alexander Van der Bellen. Candidat indépendant soutenu par les Verts, il a remporté une victoire historique face au candidat nationaliste Norbert Hofer, devenant ainsi le premier président écologiste de l'Autriche. Malgré les contestations et les obstacles juridiques, sa victoire a été confirmée, renforçant ainsi sa légitimité en tant que chef de l'État.


Depuis son investiture en tant que président fédéral en janvier 2017, Van der Bellen a été un fervent défenseur des valeurs européennes et de la coopération internationale. Son plaidoyer en faveur de l'Union européenne et son engagement envers la démocratie et les droits de l'homme ont été salués à l'échelle mondiale. En tant que chef de l'État autrichien, il a œuvré pour renforcer les liens diplomatiques et promouvoir la paix et la stabilité dans la région.


L'héritage politique d'Alexander Van der Bellen en Autriche est indéniable. En tant que président, il a incarné les valeurs de tolérance, d'inclusion et de respect mutuel, contribuant ainsi à forger une société plus juste et égalitaire. Son leadership visionnaire et son engagement en faveur du bien-être de tous les Autrichiens ont laissé une empreinte indélébile sur l'histoire politique de son pays.


Alexander Van der Bellen demeure une figure politique incontournable de l'Autriche contemporaine. Son parcours remarquable, marqué par l'engagement, la résilience et la détermination, en a fait un leader respecté et admiré tant sur la scène nationale qu'internationale. En tant que président fédéral, il continue de représenter les aspirations et les valeurs du peuple autrichien, laissant ainsi un héritage durable pour les générations futures.

Komentáře


bottom of page