top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Alpha Condé ?



Alpha Condé, né le 4 mars 1938 à Boké en Basse-Guinée, a marqué l'histoire de la Guinée par son engagement politique, ses succès électoraux et ses controverses. Opposant farouche des régimes précédents, il a fondé plusieurs mouvements politiques et est devenu président de la République de Guinée en 2010, après des décennies d'activisme politique et d'opposition. Cependant, son règne a été marqué par des critiques concernant son style autoritaire et des accusations de dérive dictatorial. Cet article retrace son parcours politique, ses réalisations et les événements qui ont ponctué sa carrière.


Alpha Condé est issu de l'ethnie Malinké, ses parents étant originaires de Bobo Dioulasso au Burkina Faso. Son parcours éducatif le conduit en France, où il poursuit ses études secondaires et universitaires. Il obtient un doctorat en droit public à l'université Paris-I, après quoi il entame une carrière d'enseignant universitaire à la faculté de droit et sciences économiques de Paris-I.


Dès les années 1970, Alpha Condé s'engage dans la lutte politique en Guinée, devenant un opposant farouche des régimes en place. Il fonde plusieurs mouvements politiques, dont le Mouvement national démocratique (MND), qui évolue par la suite en Unité, justice, patrie (UJP), le Rassemblement des patriotes guinéens (RPG), et finalement le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG-Arc-en-ciel). Son engagement politique lui vaut d'être emprisonné à plusieurs reprises, notamment sous la présidence d'Ahmed Sékou Touré.


Après des tentatives infructueuses aux élections présidentielles de 1993 et 1998, Alpha Condé remporte enfin la présidence en 2010, après des élections démocratiques. Il est réélu en 2015 et 2020, cette dernière réélection étant entachée de controverses en raison d'une révision constitutionnelle contestée lui permettant de briguer un troisième mandat.


Pendant son règne, Alpha Condé œuvre pour le développement économique de la Guinée et joue un rôle de médiateur dans plusieurs conflits régionaux. Cependant, sa présidence est également marquée par des accusations de dérive autoritaire et de violations des droits de l'homme. Des mouvements de protestation et des critiques internationales dénoncent son style de gouvernance et les atteintes aux libertés civiles.


En septembre 2021, Alpha Condé est renversé lors d'un coup d'État militaire mené par le colonel Mamadi Doumbouya. Sa détention et son renversement mettent fin à des décennies de pouvoir politique en Guinée. Depuis lors, il fait face à des poursuites judiciaires pour diverses accusations, tandis que la Guinée s'engage dans une nouvelle ère politique sous la gouvernance de la junte militaire.


Le parcours politique d'Alpha Condé reste controversé et polarisant. Si certains reconnaissent ses contributions au développement économique et à la stabilité régionale, d'autres critiquent son autoritarisme et ses atteintes aux droits de l'homme. Son héritage politique continuera de susciter des débats en Guinée et au-delà, alors que le pays cherche à se reconstruire après des décennies de règne politique tumultueux.


Komentarai


bottom of page