top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Qui est Cambyse II ?

Cambyse II, fils aîné du célèbre roi perse Cyrus le Grand, demeure une figure complexe et intrigante de l'histoire antique. Monté sur le trône en 530 avant J.-C., Cambyse II hérita d'un empire florissant, étendu et stabilisé par les conquêtes de son père. Pourtant, son règne, bien que bref, est marqué par des épisodes controversés et souvent mal compris, en partie à cause des récits de ses ennemis. En tant que successeur de Cyrus, Cambyse devait faire face à l'énorme défi de maintenir et d'étendre l'empire achéménide, un ensemble de territoires vastes et diversifiés allant de l'Asie Mineure à l'Indus, et de la mer Caspienne aux régions les plus au sud de l'Égypte.

L'un des événements les plus marquants de son règne fut la conquête de l'Égypte, un exploit qui, bien qu'impressionnant, fut entaché par la réputation tyrannique que lui attribuèrent plus tard les historiens grecs. En 525 avant J.-C., Cambyse II dirigea une expédition militaire vers l'Égypte, affrontant et défaisant le pharaon Psammétique III à la bataille de Péluse. Cette victoire permit à Cambyse d'annexer l'Égypte à l'Empire perse, devenant ainsi le premier roi perse à régner sur les terres des pharaons. Cependant, la campagne égyptienne ne se limita pas à une simple victoire militaire. Cambyse II, désireux de légitimer son pouvoir, se fit couronner pharaon, tentant d'adopter les coutumes locales et de gagner l'adhésion de ses nouveaux sujets.

 

Malheureusement, cette conquête fut également marquée par des actions qui ternirent la réputation de Cambyse II. Les sources grecques, notamment Hérodote, le décrivent comme un roi cruel et dément, accusé de profaner les temples égyptiens, de tuer le dieu Apis, incarné par un taureau sacré, et de maltraiter la noblesse locale. Bien que ces récits soient souvent exagérés et teintés de partialité, ils ont contribué à forger l'image d'un tyran sanguinaire et impitoyable. Ces descriptions doivent toutefois être considérées avec prudence, car les Grecs avaient tout intérêt à noircir le portrait des dirigeants perses, leurs adversaires historiques.

 

En dehors de l'Égypte, Cambyse II chercha à étendre encore davantage les frontières de son empire. Il lança des expéditions vers la Nubie, bien que ces entreprises se soient révélées infructueuses, en partie à cause des conditions climatiques et des défis logistiques immenses. Une autre expédition, dirigée vers l'oasis de Siwa, dans l'ouest égyptien, se solda par un échec mystérieux. Selon la légende, l'armée entière de Cambyse aurait disparu dans une tempête de sable, un événement dramatique et mystérieux qui alimente encore aujourd'hui l'imagination des historiens et des archéologues.

 

Le retour de Cambyse II en Perse fut également marqué par des troubles internes. Alors qu'il était en campagne, une rébellion éclata sous la conduite de Gaumata, un mage qui usurpa le trône en prétendant être Bardiya, le frère de Cambyse. Cette usurpation plongea l'empire dans une crise majeure. Cambyse II, en route pour réprimer la rébellion, mourut en 522 avant J.-C. dans des circonstances encore débattues : accident, suicide ou assassinat, les hypothèses varient. Sa mort soudaine laissa l'empire en proie à l'instabilité jusqu'à ce que Darius le Grand, l'un de ses généraux, ne rétablisse l'ordre et prenne le pouvoir.

 

Le règne de Cambyse II, bien que souvent éclipsé par celui de son père Cyrus et par la grandeur de Darius, constitue une période charnière de l'histoire de l'empire achéménide. Sa conquête de l'Égypte ajouta une nouvelle dimension à l'empire, intégrant une civilisation ancienne et riche au sein du domaine perse. De plus, malgré les critiques et les récits négatifs à son sujet, il est important de reconnaître les défis auxquels il fut confronté en tant que souverain d'un empire aussi vaste et diversifié.

 

La complexité du personnage de Cambyse II réside en partie dans la diversité des sources qui nous sont parvenues. Les récits grecs, souvent critiques, contrastent avec les inscriptions perses qui tendent à le présenter sous un jour plus favorable. Cette dualité souligne l'importance de considérer les sources avec discernement, en tenant compte des biais culturels et politiques. Ainsi, Cambyse II reste une figure énigmatique, dont le règne, bien que court, eut un impact durable sur l'histoire de l'Empire perse et sur les civilisations qu'il gouverna.

 

En fin de compte, Cambyse II incarne les défis inhérents à la gouvernance d'un vaste empire dans l'Antiquité, un homme pris entre les attentes dynastiques, les réalités militaires et les complexités politiques de son temps. Sa vie et son règne, marqués par des succès militaires et des controverses, offrent un miroir des ambitions et des tumultes qui caractérisaient les grands empires de l'époque. Cambyse II, malgré les critiques et les légendes noires, mérite d'être étudié non seulement comme le successeur de Cyrus le Grand, mais aussi comme un roi qui tenta, avec toutes les difficultés que cela impliquait, de maintenir et d'étendre un empire parmi les plus impressionnants de l'Antiquité.

0 vue0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

댓글


bottom of page