top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Caroline Colombier ?



Caroline Colombier, née le 22 août 1957 à Autun (Saône-et-Loire), est une figure politique française affiliée au Rassemblement national depuis 1974. Elle a été élue députée dans la 3e circonscription de la Charente lors des élections législatives de 2022, tout en exerçant également en tant que conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine depuis 2021.


Sur le plan personnel, Caroline Colombier est la fille de Brigitte du Tanney et la belle-sœur de l'homme politique Jacques Colombier. Sa carrière professionnelle l'a d'abord menée au barreau de Paris en tant qu'avocat, avant de rejoindre diverses entreprises telles que Thomson, TNT, Lejaby, et l'Association française de l'aluminium, où elle a occupé des postes de secrétaire général ou de directrice juridique et des ressources humaines.


Son engagement politique remonte à sa jeunesse, lorsqu'elle a adhéré au Front national de la jeunesse en 1974. Bien que sa première tentative aux élections législatives à Paris en 1977 n'ait pas abouti, elle a persisté dans son engagement politique au sein du Rassemblement national.


Lors des élections législatives de juin 2022, Caroline Colombier remporte la troisième circonscription de la Charente, devenant ainsi députée au sein du groupe RN à l'Assemblée nationale. Elle occupe également le poste de vice-présidente du groupe RN et est membre de la commission de la Défense nationale et des Forces armées de l'Assemblée.


Sa compétence et son expérience politique ont été reconnues par sa nomination, en juillet 2022, par la présidente de l'Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, pour occuper la seule place revenant à l'opposition au sein de la délégation parlementaire au renseignement ( RPD).


À travers ses responsabilités politiques et son parcours professionnel varié, Caroline Colombier s'est imposée comme une voix influente dans le paysage politique français, défendant les dynamiques et les positions du Rassemblement national tout en contribuant activement au débat démocratique.

Comments


bottom of page