top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Qui est Désiré Rakotoarijaona ?

Désiré Rakotoarijaona, né le 19 juin 1934 à Antananarivo, est une figure majeure de la scène politique malgache, particulièrement active durant les décennies 1970 et 1980. Sa carrière débute de manière impressionnante par des études à l'École nationale d'administration de Paris, l'une des institutions les plus prestigieuses de France.

Diplômé, il retourne à Madagascar, armé de connaissances pointues en administration et en économie, prêt à mettre ses compétences au service de son pays. Son parcours professionnel le voit d'abord dans des postes administratifs avant de monter rapidement les échelons au sein de la gendarmerie nationale, où il acquiert le grade de général de division. Cette expérience militaire lui confère une réputation de discipline et de rigueur, des qualités qui lui seront cruciales dans sa future carrière politique.

 

En 1977, Désiré Rakotoarijaona est nommé Premier ministre par le président Didier Ratsiraka, à une époque où Madagascar traverse une période de transformations profondes et de tensions politiques. Rakotoarijaona arrive au pouvoir avec une vision claire : moderniser l'économie du pays et renforcer ses institutions. Il s'attèle à la tâche avec une détermination sans faille, mettant en œuvre une série de réformes destinées à diversifier l'économie malgache et à réduire la dépendance vis-à-vis des importations. Son objectif principal est de promouvoir l'autosuffisance et de stimuler la production nationale. Il encourage les investissements dans des secteurs clés comme l'agriculture, l'énergie et les ressources minières, tout en cherchant à attirer des capitaux étrangers pour financer le développement.

 

La stratégie économique de Rakotoarijaona repose également sur la promotion des petites et moyennes entreprises (PME). Il est convaincu que le développement économique durable de Madagascar doit passer par l'encouragement des initiatives locales et la valorisation des ressources nationales. Pour cela, il met en place des politiques de soutien aux PME, visant à améliorer l'accès au crédit, à offrir des formations et à faciliter les démarches administratives. Cependant, ces réformes ne sont pas sans obstacles. Les contraintes budgétaires, les résistances internes et les fluctuations économiques mondiales compliquent la mise en œuvre de ses politiques. Malgré ces défis, Rakotoarijaona reste résolu à poursuivre ses objectifs de développement et d'indépendance économique.

 

Sur le plan politique, Désiré Rakotoarijaona adopte une approche de dialogue et de conciliation. Conscient des tensions sociales et politiques qui traversent Madagascar, il met en place des mécanismes de consultation avec les différents acteurs politiques et sociaux du pays. Son objectif est de créer un climat de confiance et de coopération, nécessaire pour mener à bien les réformes et assurer la stabilité du pays. Il prône une gouvernance inclusive, impliquant les citoyens dans le processus décisionnel et favorisant la décentralisation du pouvoir. Rakotoarijaona croit fermement que la participation active des citoyens est essentielle pour le développement démocratique et économique de Madagascar.

 

Les années passées au poste de Premier ministre sont marquées par des tentatives de réformes audacieuses mais aussi par des difficultés persistantes. Les résultats économiques tardent à se manifester et les attentes de la population ne sont pas toujours satisfaites. Les tensions politiques et sociales restent une constante, rendant la gestion du pays particulièrement complexe. En 1988, après plus d'une décennie au pouvoir, Désiré Rakotoarijaona quitte ses fonctions, laissant derrière lui un bilan mitigé. Son départ marque la fin d'une ère et ouvre la voie à de nouvelles dynamiques politiques à Madagascar. Malgré les défis et les critiques, son passage au gouvernement a posé des fondations importantes pour le futur développement du pays.

 

Après sa carrière politique, Désiré Rakotoarijaona se retire de la vie publique, mais son influence perdure. Il continue de participer à des activités théologiques au sein de l'Église protestante réformée de Madagascar, reflétant son engagement envers la spiritualité et les valeurs morales. Rakotoarijaona est souvent évoqué comme un technocrate dévoué, dont les efforts pour moderniser et stabiliser l'économie malgache ont laissé une empreinte durable. Son intégrité et son sens du service public lui ont valu le respect de nombreux Malgaches et observateurs internationaux. Il est également reconnu pour son rôle dans la promotion de la justice sociale et l'amélioration des conditions de vie des plus défavorisés.

 

Aujourd'hui, Désiré Rakotoarijaona reste une figure emblématique de la politique malgache, un exemple de leadership dans des moments de transition et de transformation. Sa vision de l'indépendance économique et de la justice sociale continue d'inspirer les débats politiques et économiques à Madagascar. Son héritage est celui d'un homme dévoué à son pays, prêt à affronter des défis immenses et à prendre des décisions courageuses pour le bien commun. Sa vie et son œuvre sont un témoignage des défis et des responsabilités associés à la direction d'une nation en quête de son identité et de son développement. Rakotoarijaona demeure un symbole de résilience et de détermination, des qualités essentielles pour le progrès et la prospérité de Madagascar.

33 vues0 commentaire

Comments


bottom of page