top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Didier Marie ?



Né le 19 mai 1960 au Petit-Quevilly, une commune de la Seine-Maritime, Didier Marie a bâti sa vie politique autour des principes du Parti socialiste français. Cette affiliation souligne dès le début un engagement en faveur des valeurs de gauche : justice sociale, égalité, et solidarité. À travers son parcours, Didier Marie a incarné ces idéaux, s'efforçant de les traduire en actions concrètes au service de ses concitoyens.


Une ascension au Sénat français

Élu membre du Sénat français en 2014, Didier Marie a porté au sein de cette haute institution les couleurs du Parti socialiste. Cette élection marque une étape importante dans sa carrière politique, lui permettant de participer activement à l'élaboration et à la révision des lois de la République. En tant que sénateur, son rôle est crucial dans la représentation des intérêts de la Seine-Maritime, mais aussi dans la défense des principes socialistes au niveau national.


Un engagement au sein du groupe socialiste

Au Sénat, Didier Marie est affilié au groupe SOC (Socialiste, Écologiste et Républicain), où il travaille avec ses pairs à promouvoir une vision progressiste de la société. Son appartenance à ce groupe témoigne de son engagement constant pour des politiques publiques favorisant l'inclusion sociale, le développement durable et une économie plus équitable. C'est dans cet esprit qu'il aborde les débats législatifs, cherchant toujours à concilier progrès social et responsabilité.


Un acteur clé de la gauche au Sénat

À 63 ans, Didier Marie continue de jouer un rôle actif dans la vie politique française, illustrant la pertinence et la vitalité des idées socialistes. Sa contribution au Sénat est essentielle pour le Parti socialiste, offrant une voix à ceux qui, dans la Seine-Maritime et au-delà, aspirent à une société plus juste et solidaire. Son parcours, marqué par un engagement indéfectible envers les valeurs de gauche, fait de lui un représentant emblématique des luttes et des aspirations de ses électeurs.


Comments


bottom of page