top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Dina Boluarte ?



Dina Boluarte Zegarra est une figure politique péruvienne née le 30 mai 1962 à Chalhuanca. Elle occupe actuellement le poste de présidente de la République du Pérou depuis le 7 décembre 2022. Originaire de Chalhuanca, une ville située dans la région d'Apurímac, elle appartient à la population majoritairement quechua et est la plus jeune de ses 14 frères et sœurs. Après avoir étudié le droit à l'université San Martín de Porres, elle devient avocate et travaille pour le service d'état civil du Pérou à partir de 2017.


En politique, Boluarte est membre du parti Pérou Libre. Lors des élections générales de 2021, elle se présente comme candidate à la vice-présidence aux côtés de Pedro Castillo. Après leur victoire, elle prête serment en tant que vice-présidente le 28 juillet 2021 et est également nommée ministre du Développement et de l'Inclusion sociale.


En décembre 2021, alors que le président Castillo est menacé de destitution, elle menace de démissionner pour ne pas lui succéder. Cependant, le 7 décembre 2022, après la destitution de Pedro Castillo par le Congrès et sa tentative d'auto-coup d'État, elle est investie présidente de la République par le même Congrès, devenant ainsi la première femme à occuper cette fonction au Pérou.


Son accession au pouvoir est marquée par des troubles sociaux et des manifestations violentes. Les manifestants exigent la dissolution du Congrès, sa démission, de nouvelles élections, la libération de Pedro Castillo et la mise en place d'une assemblée constituante. Son gouvernement est confronté à une crise politique majeure, avec des démissions en cascade au sein de son cabinet et une forte opposition populaire. Des troubles persistants et des affrontements violents avec les forces de l'ordre conduisent à des accusations de répression et à des enquêtes pour génocide contre Boluarte.


Au niveau international, des tensions apparaissent avec plusieurs pays d'Amérique latine, notamment l'Argentine, la Bolivie, la Colombie et le Mexique, tandis que les États-Unis réaffirment leur soutien au processus démocratique au Pérou.


En réaction à l'insécurité croissante, son gouvernement annonce des mesures pour lutter contre la criminalité, mais la situation reste tendue, avec une augmentation des violences et des assassinats. Sur le plan idéologique, Boluarte semble adopter des positions politiques fluctuantes, passant d'une idéologie de gauche à des alliances avec des forces politiques conservatrices, ce qui crée des tensions et des accusations de trahison de la part de certains électeurs.


Malgré les défis et les critiques, Dina Boluarte reste en fonction, confrontée à une opposition politique et sociale intense et à une crise de légitimité croissante.

Comments


bottom of page