top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Haile Mariam Dessalegn ?



Haile Mariam Dessalegn, né le 19 juillet 1965 à Boloso Sore, en Éthiopie, est un homme politique éthiopien. Il a occupé le poste de Premier ministre de l'Éthiopie du 21 septembre 2012 au 2 avril 2018, succédant à Meles Zenawi, et a été président de l'Union africaine de janvier 2013 à janvier 2014.


Haile Mariam Dessalegn est né dans le district de Boloso Sore, dans la région des nations, nationalités et peuples du sud, en Éthiopie. Il a fait ses études primaires et secondaires dans sa ville natale avant de poursuivre ses études supérieures à Addis-Abeba. Il a obtenu son diplôme en ingénierie civile à l'Université d'Addis-Abeba. Par la suite, il a poursuivi ses études à l'Université de Manchester, au Royaume-Uni, où il a obtenu une maîtrise en ingénierie de l'eau.


Avant de se lancer dans la politique, Haile Mariam Dessalegn a travaillé comme ingénieur dans divers projets de construction en Éthiopie. Son expertise dans le domaine de l'ingénierie de l'eau lui a valu une reconnaissance nationale et internationale.


Haile Mariam Dessalegn s'est impliqué dans la politique éthiopienne en rejoignant le Parti des travailleurs de la région du sud (SNNPR) dans les années 1990. Il a gravi les échelons au sein du parti et est devenu vice-président de la région des nations, nationalités et peuples du sud. En 2010, il est élu vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de l'Éthiopie.


Suite au décès soudain du Premier ministre Meles Zenawi en août 2012, Haile Mariam Dessalegn est choisi pour lui succéder. Il devient ainsi le premier Premier ministre issu de l'ethnie Welayta et le premier catholique à occuper ce poste en Éthiopie.


Pendant son mandat en tant que Premier ministre, Haile Mariam Dessalegn a travaillé à poursuivre les politiques de développement économique et social initiées sous le régime de Meles Zenawi. Il a également été confronté à des défis importants, notamment des troubles civils dans certaines régions du pays et des critiques internationales concernant les droits de l'homme et la démocratie en Éthiopie.


Sur le plan international, Haile Mariam Dessalegn a joué un rôle de premier plan en tant que président de l'Union africaine. Sous sa direction, l'UA a abordé diverses questions continentales, telles que la sécurité, le développement économique et l'intégration régionale.


En février 2018, Haile Mariam Dessalegn annonce sa démission surprise de son poste de Premier ministre, déclenchant une période d'incertitude politique en Éthiopie. Après sa démission, il se retire de la vie politique active et se consacre à des activités universitaires et à des projets de développement dans son pays.


L'héritage politique de Haile Mariam Dessalegn en Éthiopie est complexe. Bien qu'il ait été salué pour ses efforts visant à maintenir la stabilité politique et économique du pays, il a également été critiqué pour des questions telles que la répression politique et les violations des droits de l'homme. Néanmoins, son rôle dans la transition pacifique du pouvoir après la mort de Meles Zenawi a été largement reconnu tant au niveau national qu'international.


Haile Mariam Dessalegn a joué un rôle significatif dans la politique éthiopienne et africaine au cours de sa carrière. Son leadership en tant que Premier ministre et président de l'Union africaine a laissé une marque indélébile sur l'histoire de l'Éthiopie et du continent africain dans son ensemble. Alors que l'Éthiopie continue de traverser des transitions politiques et économiques, l'héritage de Haile Mariam Dessalegn continue d'influencer le paysage politique et social de la région.

Comments


bottom of page