top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est ham Aliyev ?



Ilham Aliyev, né le 24 décembre 1961 à Bakou, est un homme d'État azéri qui occupe la fonction de président de la République d'Azerbaïdjan depuis le 31 octobre 2003. Fils de Heydar Aliyev, un ancien président de l'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev a suivi les traces de son père pour devenir une figure politique dominante dans son pays et sur la scène internationale.


Son parcours académique commence à l'Institut d'État des relations internationales de Moscou (MGIMO), où il obtient un doctorat en histoire et relations internationales. Il devient ensuite enseignant au MGIMO dans les années 1985-1990. Après la dissolution de l'Union soviétique en 1991, Ilham Aliyev se tourne vers le monde des affaires, dirigeant un groupe d'entreprises privées industrielles et commerciales jusqu'en 1994.


Sa carrière politique débute lorsqu'il devient vice-président, puis premier vice-président de la Compagnie nationale du pétrole d'Azerbaïdjan (SOCAR) de 1994 à 2003. Il participe activement à la mise en œuvre de la stratégie pétrolière de son père, Heydar Aliyev. En parallèle, Ilham Aliyev préside le Comité national olympique d'Azerbaïdjan depuis 1997, recevant des distinctions pour sa contribution au développement du sport et du mouvement olympique.


Ilham Aliyev entre en politique en 1995 en devenant député au Parlement, puis président du Comité national olympique azéri. En 2003, il est nommé Premier ministre par son père, Heydar Aliyev, qui souffre de problèmes de santé. À la suite du désistement de son père à l'élection présidentielle de 2003, Ilham Aliyev devient le seul candidat du Parti du Nouvel Azerbaïdjan (YAP) et remporte l'élection avec 76,84 % des votes. Depuis lors, il a été réélu président en 2008, 2013, 2018 et 2024, malgré les critiques internationales sur la régularité de ces élections.


Le régime d'Aliyev, basé sur des idéologies nationaliste et panturque, est souvent qualifié d'autoritaire et de dictatorial. Son gouvernement est accusé de museler l'opposition politique, de restreindre la liberté de la presse et de violer les droits de l'homme. Des scandales de corruption, notamment liés aux Panama Papers et aux Pandora Papers, entachent également son image. Cependant, son maintien au pouvoir est renforcé par la richesse en gaz et en pétrole de l'Azerbaïdjan, qui lui permet de maintenir l'économie et de consolider son influence.


Sur le plan international, Ilham Aliyev entretient des relations étroites avec la Turquie, la Russie et l'Occident, développant des alliances stratégiques dans divers domaines. Avec le soutien de la Turquie, il lance en 2020 une guerre de 44 jours contre le Haut-Karabagh séparatiste, obtenant une victoire importante qui renforce son image à l'intérieur du pays.


En matière de politique étrangère, Aliyev a cherché à élargir les relations de l'Azerbaïdjan avec des acteurs clés tels que l'Union européenne, les États-Unis et la Russie. Il a également travaillé à renforcer les liens régionaux à travers des projets d'infrastructures et de transport, notamment le corridor gazier sud et le corridor international de transport Nord-Sud.


Malgré les critiques et les controverses entourant son règne, Ilham Aliyev demeure un acteur majeur de la politique azerbaïdjanaise et régionale, façonnant l'avenir de son pays dans un contexte géopolitique complexe et changeant.

Comments


bottom of page