top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Jacqueline Desmarais ?



Jacqueline Desmarais, née Marie Jacqueline Dolores Maranger le 20 septembre 1928 à Sudbury (paroisse Sainte-Anne, en Ontario), a laissé une marque indélébile en tant que multimilliardaire et mécène canadienne. Selon le magazine Forbes, sa fortune était estimée à 4,2 milliards de dollars en janvier 2015, ce qui en fait l'une des personnalités les plus riches du Canada.


Jacqueline Desmarais était l'épouse de Paul Desmarais, avec qui elle a partagé sa vie et a fondé une famille exceptionnelle. Ils ont eu quatre enfants : Paul Desmarais Jr., André Desmarais, Louise Desmarais et Sophie Desmarais. Elle était également la grand-mère de dix petits-enfants, témoignant ainsi de l'importance de la famille dans sa vie.


Outre ses réalisations en matière de fortune, Jacqueline Desmarais était également une philanthrope dévouée, s'engageant activement dans de nombreuses causes et œuvres caritatives. Son influence dans le domaine philanthropique a été reconnue à plusieurs reprises, notamment par sa nomination en tant que Compagnon de l'Ordre du Canada, Chevalière de la Légion d'honneur, Grand officier de l'Ordre national du Québec, Commandeur de l'Ordre de Montréal, et Compagne de l'Ordre des arts et des lettres du Québec.


Son engagement envers les arts et la culture a été salué par de nombreux prix et honneurs, notamment le Premier Prix pour contributions exceptionnelles aux arts au Canada et aux États-Unis en 2014. En outre, elle a été admise au panthéon canadien de l'art lyrique en 1996, témoignant de sa passion pour les arts et sa contribution significative à leur développement et leur promotion.


Jacqueline Desmarais nous a quittés le 3 mars 2018, à l'âge de 89 ans, laissant derrière elle un héritage remarquable tant sur le plan financier que philanthropique. Son dévouement envers la société et sa générosité resteront gravés dans les mémoires, inspirant les générations futures à suivre ses pas dans le domaine de la bienfaisance et de l'engagement social.


Comments


bottom of page