top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Jean-Hugues Ratenon ?



Jean-Hugues Ratenon, né le 25 juin 1967 à Saint-Benoît, incarne l'engagement politique et associatif à La Réunion. En tant que militant depuis les années 1990, il a consacré sa vie à la défense des droits des pauvres et des chômeurs. Actuellement député de la 5e circonscription de La Réunion, Jean-Hugues Ratenon œuvre pour le bien-être de ses concitoyens.


Militant associatif engagé

Dès les années 1990, Jean-Hugues Ratenon s'implique activement dans le milieu associatif à La Réunion. Il préside et intègre plusieurs associations dédiées à la défense des droits des personnes en situation de précarité, témoignant de son engagement profond envers les plus vulnérables de la société.


Un parcours électoral

Fort de son engagement associatif, Jean-Hugues Ratenon se lance dans l'arène politique en se présentant à plusieurs élections locales et nationales. Son parcours témoigne de sa volonté constante de représenter les intérêts de La Réunion à différents niveaux de gouvernance.


Député de La Réunion depuis 2017

Élu député en 2017, Jean-Hugues Ratenon représente avec ferveur la 5e circonscription de La Réunion à l'Assemblée nationale. Son action parlementaire est guidée par une préoccupation constante pour l'amélioration des conditions de vie de ses concitoyens.


Un parti engagé : Rézistan's Égalité 974

Jean-Hugues Ratenon est affilié au parti Rézistan's Égalité 974, un mouvement politique réunionnais engagé dans la promotion de l'égalité et la défense des droits sociaux. En tant que membre de ce parti, il contribue à la construction d'une société plus juste et équitable à La Réunion.


Jean-Hugues Ratenon, figure incontournable de la politique réunionnaise, incarne un engagement sans faille en faveur des plus démunis. Son parcours, marqué par une longue histoire dans le milieu associatif, témoigne de sa détermination à œuvrer pour le bien-être de La Réunion. En tant que député et membre actif de Rézistan's Égalité 974, il continue de porter les aspirations de ses concitoyens au sein de l'Assemblée nationale.


Comments


bottom of page